Leadership : la France hors-jeu dans 4 ans !

Placée actuellement au 13e rang des pays qui produisent le plus de leaders dans le monde, la France sort du classement du Top 25 demain. La récente étude « Global Leadership » de SHL est stupéfiante.

On se demande ce que produisent nos élites en France. En tout cas, pas des leaders. La dernière étude « Global Leadership » de SHL, éditeur de solutions d’évaluation des talents, met le doigt sur une tendance qui va nous exploser à la figure très bientôt. Car compétitifs, nous ne le serons plus si nous ne remettons pas en question nos façons de recruter, de manager, bref de gérer les hommes pour qu’ils aient la possibilité de vraiment se construire et d’investir le champ des possibles. À qui la faute ? À nos dirigeants, nos formations, notre système, notre culture ? Les principales qualités d’un leader sont, selon l’éditeur, ses capacités à bâtir des relations, résoudre des problèmes, communiquer efficacement, penser latéralement, influencer, réagir positivement au changement, organiser, motiver et être motivé. En France, les leaders représentent presque 6,7 % des managers ou professionnels et il y a six fois plus de potentiels ! C’est le moment de pousser le développement de la culture entrepreneuriale.

Il n’y a qu’à regarder du côté des pays qui disposent de réserves importantes de leaders et de comparer les façons de faire. Aujourd’hui, les principaux viviers se trouvent en Allemagne, au Royaume-Uni, en Australie et à Hong Kong. Demain, ils seront au Brésil, en Inde, au Mexique et en Turquie. Le Royaume-Uni sortira du Top 20.

Christel Lambolez

Méthodologie

Un million et cinq mille évaluations SHL ont été extraites de la base Talent Analytics et analysées. Ces évaluations ont été effectuées dans 37 pays différents entre 2006 et 2011. Les réponses au questionnaire de personnalité OPQ de SHL, données par des jeunes diplômés, des managers, des professionnels et des Leaders senior, ont été analysées pour déterminer les résultats de la « Global Leadership Study » de SHL. Les évaluations ont été aussi bien passées par des candidats que par des salariés déjà en poste, dans des entreprises de toutes tailles, de la PME à la société listée au FTSE 100.

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]