compétences

Le savoir-être, plus que jamais un facteur clé de recrutement

Les soft skills :
– Un motif de refus d’une candidature pour 98% des recruteurs
– Une raison de faire des concessions sur les diplômes pour 85% des recruteurs

HelloWork, qui édite les plateformes RegionsJob, ParisJob, Cadreo et BDM/job,… Continuer la lecture

75% des décideurs considèrent qu’il n’y a pas de parcours type pour accéder aux métiers de la distribution

Étude Infopro Digital Études/LSA – LinkedIn sur le recrutement dans la Grande Distribution.

Infopro Digital Etudes et LSA, en partenariat avec LinkedIn, le premier réseau professionnel en France et dans le monde, publient aujourd’hui une étude intitulée « … Continuer la lecture

Selon une étude Robert Half, il faut en moyenne 6 mois pour devenir compétent après une prise de poste

Dans le cadre de son étude sur les processus de recrutement le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half a demandé à un panel de 300 directeurs généraux et managers qui recrutent à quel moment un nouveau collaborateur est considéré… Continuer la lecture

BAROMETRE EUROPEEN CEGOS : 29% des salariés se sentent « dépassés » par la technologie au travail

Le Groupe Cegos a dévoilé aujourd’hui les résultats de son baromètre international « Transformations, compétences et learning : quel contrat d’avenir ? ».

 

Pour cette édition 2018, 2227 salariés et 316 Directeurs ou Responsables des… Continuer la lecture

La gestion des talents : l’enjeu numéro 1 des DRH

De la capacité à faire grandir l’ensemble de ses collaborateurs, et non plus uniquement les hauts potentiels, dépendra le succès des entreprises dans un avenir très proche. En manque de leadership, les managers ont pourtant un rôle crucial à jouer.

Les défis des DRH doivent être à l’heure actuelle très très réactifs pour trouver les bons profils et développer les compétences en interne, dans le cadre d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) visant à satisfaire au mieux la performance de l’entreprise dans un futur proche. Dans les grandes entreprises se développent les termes talent strategy ou talent intelligence, etc. Le glissement sémantique de « compétences » vers « talents » n’est pas neutre. Les DRH ont eu pour habitude jusqu’à présent de segmenter les populations, avec d’un côté les hauts potentiels, et de l’autre, le reste des collaborateurs. Aujourd’hui se pose donc la question de l’ensemble du potentiel humain de l’entreprise confrontée à un marché de plus en plus concurrentiel.

Continuer la lecture