Brandstorm : d’un simple concours étudiant à la véritable aventure humaine

Cela fait vingt ans que L’Oréal sélectionne mondialement ses futurs talents grâce à son jeu Brandstorm. Marc Baland, devenu peu après le concours chef de projet et aujourd’hui directeur d’AXE L’Oréal Paris, a tout tenté pour gagner.

(…)

Se dépasser

Pour réussir et être sélectionné finaliste, Marc Baland a dû puiser au plus profond de ses ressources. Il affirme : « Le jeu m’a permis de mixer plusieurs aspects de ma personnalité en faisant appel à ma créativité mais également à mon côté rationnel et pragmatique. Lorsque l’on croit que tout est possible, c’est là que les choses se réalisent. Nous nous sommes pris au jeu pour imaginer notre propre monde. Nous n’étions pas très doués en dessin et nous n’avions aucun moyen pour financer le graphisme. Nous avons alors frappé à toutes les portes des écoles spécialisées et avons trouvé un étudiant d’une école de design spécialisé en 3D. » Bingo ! Les compétences étaient réunies.

Oser

Mais il manquait un plus, le plus qui fait qu’on se démarque des autres : connaître la marque de l’intérieur, sa culture. Marc Baland ose alors le tout pour le tout et écrit peut-être la plus belle lettre de sa vie, déterminée, passionnée et authentique, à… François Dalle, auteur de « L’Aventure L’Oréal », qui a transformé la petite PME en leader mondial des produits cosmétiques. Un appel de Suisse : François Dalle veut le rencontrer. Voilà comment, un simple concours, où des milliers de jeunes concourent dans l’espoir de franchir un jour la porte du leader mondial de la beauté, se transforme en véritable aventure humaine. Son arrivée à Genève chez ce monsieur âgé qui avait tant à partager le marquera à vie : « Il m’a beaucoup parlé de son expérience, de sa passion, de sa résilience. Il m’a accueilli et transmis des valeurs fortes comme l’importance de croire toujours en soi, d’être comme un roseau qui plie mais se relève toujours. Il avait tout réussi et, pourtant, il restait à mon écoute. Nous sommes restés six heures ensemble, six heures inoubliables. »

En recevant bien plus que ce qu’il était venu chercher, Marc Baland n’écrira finalement aucune ligne sur le témoignage recueilli lors de la présentation de son projet. Car, finalement, peu importe les longs discours, le plus important est de croire en soi. Le jeu lui a permis de réaliser que tout était possible, et ce pour toujours. Le « grand » monsieur s’est éteint peu de temps après.

Christel Lambolez

Extrait du témoignage publié sur l’espace Recruteur&RH de Ouest France : http://www.ouestfrance-emploi.com/recruteur-rh/info/Brandstorm-simple-concours-etudiant-a-aventure-humaine

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]