La déferlante mobile va fortement impacter les RH

Hier, #rmsconf, événement du Recrutement innovant en France, a abordé les futurs enjeux de la présence des entreprises sur les terminaux mobiles.

Tout bouge très vite, peut-être trop vite pour les entreprises. Toujours en quête de compétences clé pour leur business, elles doivent faire évoluer leur communication au rythme des avancées technologiques.

En 2011, plus de 60 millions de tablettes ont été vendues dans le monde et près de 900 millions devraient être vendues d’ici 2016 selon le cabinet d’études Gartner. À l’heure actuelle, 323 000 tablettes numériques se vendent chaque jour dans le monde. Des chiffres étourdissants qui vont avoir un impact de plus en plus fort sur les échanges entre les entreprises et les collaborateurs. Les offres d’emploi, la messagerie, le travail collaboratif ou à distance, la formation : autant d’actions qui touchent la gestion des ressources humaines et qui vont devoir être repensées. Les approches et applications vont devoir également évoluer.

Une autre façon d’appréhender le monde, plus tactile, intuitive, « glocale » (global+local). On passe du « clic » au « touch », du déclic (qui nous a permis d’être en contact avec le monde entier) au sensoriel (qui nous permet de sentir le monde proche et plus éloigné). Alors entrent en scène un autre esthétisme, un autre regard.

Interactivité, géolocalisation, instantanéité, toutes ces fonctionnalités ont modifié les comportements et les façons de consommer de l’information et vont s’intensifier avec le développement des terminaux mobiles. Inéluctablement, elles ont conduit à d’autres logiques dans les façons de faire et de penser. 60 % des personnes seront équipées de Smartphones et de tablettes d’ici 2016. L’accès à l’information sera de plus en plus facile et démocratisé. Alors comment faire pour que cette interconnection tous azimuts ne se fasse pas sans l’entreprise, ou à son détriment ? Quels nouveaux modèles d’échanges mettre en place pour les DRH et responsables du recrutement qui veulent séduire et surtout garder leurs collaborateurs en tissant des liens ? Déjà, selon la dernière enquête Ipsos sur l’avenir du recrutement, réalisée auprès de 390 DRH et spécialistes du recrutement et publiée en octobre 2012 , « 96% sont partisans d’une transparence absolue sur la vie de l’entreprise pour attirer des candidats parfaitement en phase avec sa culture (40% tout à fait d’accord) ». « 77% pensent que l’importance des réseaux sociaux pro. va augmenter dans les 5 prochaines années ; 54% pour les autres médias sociaux (Facebook et Twitter) ».

À l’heure actuelle, de plus en plus de salariés sont investis du rôle d’ambassadeurs pour promouvoir leur entreprise et attirer les potentiels. Pourront-ils jouer pleinement leur rôle s’ils ne disposent pas dans leur sphère professionnelle des outils performants qu’ils utilisent par ailleurs ? L’usage des réseaux sociaux ainsi que le visionnage des vidéos sur les terminaux mobiles ne cessent de progresser. L’entreprise ouverte, réactive et agile, c’est demain. C’est le moment d’y penser sérieusement.

Christel Lambolez

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]