La Charte sur les réseaux sociaux dans le recrutement prend son envol

Un entretien avec Alain Gavand, président de l’Association A Compétence Egale. Le 12 novembre dernier, l’association lançait la Charte réseaux sociaux, Internet, vie privée et recrutement. Le 14 janvier 2010, les principaux acteurs du recrutement en France se sont réunis pour signer officiellement une convention de partenariat pour soutenir cette charte en présence du sénateur Yves Détraigne. Par cette charte, ces derniers désirent encadrer le recrutement via les réseaux sociaux et éviter toute les dérives discriminatoires et qui portent atteinte au respect de la vie privée. La prochaine étape de tous les partenaires est d’inviter toutes les entreprises à signer la charte.

Pourquoi faut-il encadrer le recrutement via les réseaux sociaux sur le net ?

Ces dernières années, les cabinets de recrutement ont épuré leurs bases de données candidats pour qu’elles ne contiennent pas de mentions discriminatoires ou relatives à des données personnelles telles que la situation de famille ou l’âge. Aujourd’hui, l’accès à des données personnelles, telles que la situation familiale, l’appartenance religieuse, les activités extra-professionnelles ou encore les opinions politiques et l’orientation sexuelle des candidats, sur les réseaux sociaux entrave tous les efforts fournis pour protéger la vie privée et effectuer des recrutements basés uniquement sur les compétences des individus. A coté du cadre légal, du rôle de régulation réalisé par le CNIL, il est indispensable de susciter une prise de conscience de la part des recruteurs et des candidats et que chacun assume sa responsabilité. L’éthique est plus que jamais au cœur de la régulation car le recruteur peut faire preuve d’intrusion dans la vie privée du candidat à son insu.

Que définit la Charte réseaux sociaux, Internet, vie privée et recrutement ?

Elle définit un cadre de bonne conduite pour recruter sur les réseaux sociaux. Elle vise à prévenir et apporter une réflexion sur les pratiques actuelles. Nous avons voulu aiguiller les recruteurs mais également alerter les fournisseurs d’accès et les futurs candidats sur les enjeux du recrutement sur la toile. En effet, le fait de répandre des informations privées peut être préjudiciable lors d’un recrutement. Nous avons par conséquent lancé un kit pédagogique (disponible sur le site A Compétence Egale) pour informer les recruteurs sur les bonnes pratiques, notamment sur le paramétrage des outils de manière à mettre en place des barrières de sécurité. Les recruteurs cherchent des profils partout, sur LinkedIn, Viadeo mais également des réseaux moins professionnels comme Facebook. Une des préconisations de la charte est d’ailleurs de limiter les réseaux sociaux à la seule diffusion d’offres avec le consentement de l’utilisateur.

Qu’apportent réellement les réseaux sociaux en matière de recrutement ?

C’est aujourd’hui un incontournable avec un internaute sur deux sur Facebook et 3 millions d’internautes sur Viadeo et cela va encore se développer. De plus en plus de recruteurs mettent les réseaux sociaux au cœur de leur stratégie de recrutement. En créant une page fan ou un groupe, ils peuvent communiquer sur leur entreprise et séduire des candidats. Du côté candidat, les réseaux sociaux permettent de s’informer très vite sur un poste ou la réputation d’une entreprise et, par conséquent, de se faire rapidement un avis sur l’évolution professionnelle qu’ils pourront y envisager. Attention cependant aux dérives ! L’identité numérique peut se contrôler tant pour les candidats que pour les recruteurs. Le net n’a pas encore la faculté d’effacer ce qui a été publié. Le Sénateur Yves Détraigne œuvre en ce sens avec son un projet de loi sur le « droit à l’oubli numérique pour effacer les informations obsolètes ou préjudiciables. De notre côté, nos actions préventives permettront de protéger les candidats en réalisant une vidéo, afin de les aider à mieux maîtriser leur identité numérique et protéger leurs données personnelles.

Propos recueillis par Christel Lambolez

 

Interview parue dans le revue Personnel de l’ANDRH de juin 2010.

Pour consulter la charte, le kit recruteur et la vidéo à destination des candidats : www.acompetenceegale.com

Les partenaires signataires de la Charte

Apec, ANDRH, APPEI, Adenclassifieds, CJD, IMS, Medef, Monster, Prisme, Syntec Recrutement, Viadeo, AD RH

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]