Selon ADP, 13 800 emplois créés en février 2020 en France

Le secteur privé en France a enregistré la création de 13 800 emplois en février 2020, selon les résultats du Rapport National sur l’Emploi en France d’ADP. Ce rapport mesure chaque mois la croissance de l’emploi salarié du secteur privé – hors agriculture – en France métropolitaine. Il fournit une indication mensuelle des tendances du marché du travail fondées sur des données réelles liées à l’emploi. Il est réalisé à partir des statistiques d’effectifs déclarés des clients français d’ADP.

Nombre de créations ou de pertes d’emplois par secteur d’activités :

• Services aux entreprises :4 100
• Commerce : 700
• Services financiers : 700
• Fabrication industrielle : – 300
• Transports : 0
• Immobilier : 0
• Autres secteurs : 8 600

« En février, le marché du travail continue d’être porté par les services aux entreprises » a déclaré Ahu Yildirmaz, Vice-Présidente et co-Directrice de l’Institut de Recherche d’ADP. « Il est trop tôt pour se prononcer sur les effets du COVID-19 et son impact sur le marché du travail car les chiffres de février ne le prennent pas encore en compte. »

Plus précisément :

• L’emploi dans les services professionnels, qui comprennent l’administration, les services aux entreprises et les secteurs technologiques, a créé 4 077 postes en février après avoir progressé de 2 283 emplois en janvier. La tendance continue d’être positive dans ce secteur qui après 2018 et 2019 va continuer à créer des emplois.

• Le commerce de détail et de gros progresse de 729 nouveaux emplois en février après un mois de janvier marqué par la création de 1 512 postes. La tendance du secteur demeure positive avec notamment la progression de la vente de biens de consommation ménagers.

• Les services financiers, d’intermédiation financière et de l’assurance créent 665 emplois en février, après une croissance de 137 postes en janvier. En dépit d’un relatif ralentissement, le secteur bancaire français est le plus important en Europe continentale et va continuer à se stabiliser et recréer des emplois les prochains mois.

• L’emploi dans le secteur de l’industrie manufacturière chute de 267 emplois, après avoir progressé de 132 postes en janvier. Il n’en demeure pas moins que l’emploi dans cette industrie demeure stable par rapport aux années précédentes.

• Le secteur des transports et de la logistique recule de 37 emplois en février, après avoir déjà régressé de 116 postes en janvier. Ce sont principalement les projets d’infrastructure à Paris, Toulouse et Lille et, plus récemment à Brest, Grenoble, Nice et Marseille qui soutiennent le secteur. Nombre de ces projets sont financés avec le 1.8 milliards d’euros de fonds européens alloués à la France pour la période 2016-2020.

• Le secteur de l’immobilier recule pour le 14ème mois consécutif, perdant 14 emplois en février, après avoir déjà perdu 51 emplois en janvier.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]