Cadres : demain tous freelances ?

Quand la mission gagne du terrain dans les entreprises qui recrutent des cols blancs. Sondage OpinionWay pour Hire « Les cadres et le statut d’indépendant ».

 

Le schéma traditionnel du salariat à vie chez le cadre ne connaît-il pas ses dernières heures ? Si la prudence reste de mise, près d’1 cadre sur 3 souhaiterait pouvoir travailler sur des missions beaucoup plus variées en changeant régulièrement de poste et d’entreprise.

En réponse à ces aspirations, le statut d’indépendant (autrement dit « freelance ») mobilisé sur des missions s’offre comme une solution émergeante qui séduit près de 10% des cadres interrogés, d’après un sondage OpinionWay pour HIRE (www.hire.fr) 1 – le spécialiste digital du recrutement pour des missions freelance, management de transition et remplacement de cadres.

Cette alternative répond parfaitement aux enjeux économiques majeurs auxquels sont confrontés les entreprises. Pour accompagner leurs équipes et leur développement, elles sont nombreuses à faire appel à des cadres pour des missions en freelance, mais aussi de management de transition ou de remplacement. Hyper-compétent, adaptable, disponible rapidement sur une courte période, le manager de transition est une nouvelle alternative au recrutement.

Dueling Laptops

Crédit Getty Images

Mais, alors que le statut d’indépendant est reconnu par les cadres comme ayant plus de qualités que le salariat, leur passage à l’acte est encore freiné par des incertitudes (sélection des missions, gestion des périodes d’inter contrats, accompagnement administratif, etc.) auxquels des experts s’appliquent à répondre, à l’image de HIRE.

 

Quand la voie de l’indépendance et de la mission commence à attirer les cadres…

 

Alors qu’il est au cœur d’une actualité brûlante, l’avenir du travail est en train de connaître de profondes et d’inéluctables mutations. L’émergence des travailleurs indépendants en est l’un des signes les plus notables.

Tendance forte aux États-Unis avec plus d’un tiers de travailleurs indépendants, on compte aujourd’hui 700 000 freelances en France, soit deux fois plus qu’il y a dix ans. Si les profils appartenant à cette catégorie sont majoritairement concentrés autour des métiers de la création, du conseil et du digital, les cadres aux compétences plus classiques (ingénieurs, contrôleurs de gestion, directeur financier, marketing ou des ressources humaines…) sont de plus en plus nombreux à y venir.

Si le stéréotype de l’emploi stable, au sein de la même entreprise, pendant cinq, voire dix ans, reste majoritaire dans les représentations des cadres français, une part non négligeable d’entre eux souhaite sortir de ce modèle institutionnalisé qui ne répond plus à leurs demandes.

Désireux de lutter contre la routine dans leur travail et de varier leurs missions, les cadres sont prêts à transformer régulièrement leur quotidien professionnel. D’après le sondage OpinionWay pour HIRE, 56% des cadres souhaiteraient pouvoir changer régulièrement de poste au sein de leur entreprise, afin de découvrir de nouveaux aspects de leur activité. L’envie de changer d’entreprise est également présente : 37% des cadres aimeraient passer d’une société à l’autre. Le changement suscite un véritable intérêt au sein de la population des cadres puisque 29% aimerait avoir la possibilité de changer à la fois d’entreprise et de poste, de manière régulière.

Face à ce constat, le statut d’indépendant séduit près de 10% des cadres interrogés par ses nombreux avantages, que ne possède pas le salariat à leurs yeux, que ce soit en termes d’acquisition de réseau professionnel ou de meilleur équilibre entre travail et loisirs.

La mobilité induite par le statut d’indépendant constitue un véritable atout pour la suite de la carrière professionnelle, puisque, par rapport au salariat, elle permet d’ étendre son réseau (79%) et de développer de nouvelles compétences (78%).

Les cadres plébiscitent également la perspective d’un environnement de travail plus souple (73%), qui permet d’être à la fois plus épanoui dans sa vie professionnelle (76%) et personnelle (73%). Cette organisation mieux maîtrisée de son temps et de ses missions, rendue possible par le statut d’indépendant, offre aussi selon les cadres la possibilité de consacrer du temps supplémentaire à ses passions (76%).

 

 

1 Etude réalisée les 18 et 19 mai 2016 auprès d’un échantillon de 304 cadres. Il est issu d’un échantillon de 2022 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

 

 

Société fondée en 2015, HIRE est composée de spécialistes de la mise en relation et d’experts en recrutement pour des missions freelance, management de transition et remplacement de cadres. www.hire.fr

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Une réponse à Cadres : demain tous freelances ?

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]