Gérard Mestrallet nommé ambassadeur européen de la formation professionnelle

Gérard MESTRALLET, président de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) et Président du CA d’ENGIE assume désormais la fonction d’Ambassadeur européen de la formation professionnelle, à la demande de Marianne THYSSEN, commissaire européenne pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs.

Cette nomination intervient pendant la première Semaine Européenne des Compétences Professionnelles, l’European Vocational Skills Week (EVSW), organisée du lundi 5 au vendredi 9 décembre 2016 dans les Etats membres de l’Union européenne.

 

A travers cette mission, Gérard MESTRALLET s’engage à montrer que chaque Français a du talent et que la formation professionnelle peut fournir les connaissances et les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail. A l’heure où environ 75 millions de personnes dans l’Union Européenne (près d’un tiers de la population active) ont un faible niveau de qualification ou pas de qualification, le président de la Fondation Agir Contre l’Exclusion se porte donc volontaire pour montrer que la formation professionnelle peut aider à tirer le meilleur parti de chacun, se découvrir une carrière et même une passion. Cette mission d’Ambassadeur sera aussi l’occasion pour Gérard MESTRALLET de valoriser les entreprises qui innovent pour développer le recours à l’alternance.

 

Cette mission européenne de Gérard MESTRALLET s’inscrit dans le prolongement de ses engagements en faveur de toutes les formes de formation professionnelles, intégrant l’entreprise :

  •   son rapport au Président de la République dont la deuxième Priorité préconisait de « créer une culture de l’alternance comme voie d’excellence »
  •   sa mission d’Ambassadeur français de l’Apprentissage, qu’il conduit en lien avec 50 ambassadeurs régionaux et le soutien des Ministres Myriam EL KHOMRI et Clotilde VALTER
  •   la Fondation Innovations Pour les Apprentissages (FIPA) qu’il a créée avec Jean-Bernard LEVY, PDG d’EDF, pour expérimenter des solutions d’entreprises en faveur de toutes les formes d’alternance et d’apprentissage
  •   les expérimentations françaises et européennes qu’il souhaite lancer pour favoriser le développement de l’alternance (projet EASY, EU Talent, TEKNIK, facealemploi…)

    Suite au Sommet européen des Chefs d’Etat du 16 septembre 2016 à Bratislava (Slovaquie), la Commission européenne a pris de nouveaux engagements en faveur de la Formation professionnelle. Cette dynamique montre une nouvelle fois que les Entreprises et la Puissance Publique savent se mobiliser ensemble pour la jeunesse, afin de montrer que chaque personne a des talents que la formation professionnelle peut révéler.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]