Université européenne de l’innovation publique territoriale : 70 défis pour plus de 900 inscrits

Pour sa troisième édition, l’Université européenne de l’innovation publique territoriale « expérience usagers : espérance démocratique » se rapproche des territoires.

Elle aura lieu du 9 au 11 juillet 2018 simultanément sur six sites (Cluny, Rennes, Strasbourg, Aix-en-Provence, La Réunion et en Martinique) et rassemblera plus de 900 participants autour de 70 défis.

L’innovation publique collaborative apparait de plus en plus comme un levier pour repenser l’action publique. Face à la complexité des transformations à mener, il est nécessaire de rassembler une multitude d’acteurs et de concevoir des solutions en faisant appel à de nouvelles postures, structures d’organisation et méthodologies dites d’intelligence collective.

Pour sa troisième édition, l’Université européenne de l’innovation publique territoriale « expérience usagers : espérance démocratique » se rapproche des territoires. Elle aura lieu du 9 au 11 juillet 2018 simultanément sur six sites (Cluny, Rennes, Strasbourg, Aix-en-Provence, La Réunion et en Martinique) et rassemblera plus de 900 participants.

Cette année, les organisateurs ont sollicités les agents territoriaux via un appel à défis et projets afin qu’ils proposent des problématiques réelles de territoire, qu’elles se posent de façon globale ou plus localement.

70 défis ont ainsi été proposés par les collectivités locales, parmi lesquels :

  • « La suppression programmée des emplois aidés : comment construire la boîte à outils du changement » pour La Réunion ;
  • « Quel contenu donner à l’action 43 du plan climat régional soutenir les start-up incitant les changements de comportement ? » pour le site d’Aix en Provence ;
  • « Comment aider l’habitant à considérer l’espace public et la nature comme son habitat ? » qui sera traité à Cluny ;
  • « Comment accompagner les collectivités territoriales pour renforcer la capacité d’adaptation de leurs agents et élus dans le contexte budgétaire contraint et les évolutions réglementaires ? » pour la Martinique ;
  • « Comment faciliter et mutualiser l’accès aux services publics de l’agglomération de Dinan ? » pour le site de Rennes ;
  • « Grand Est et territoires ruraux : comment accompagner les mobilités en zone rurale ? » défi qui sera traité à Strasbourg.

L’approche pédagogique proposée vise à donner plus de place au co-apprentissage entre pairs, en favorisant la pratique et l’expérimentation concrète.

Les participants pourront ainsi s’initier à des méthodes d’innovation collaborative, constituer des réseaux d’innovateurs et mettre ainsi en œuvre de retour au sein de leur collectivité, ce qu’ils ont appris sur leur territoire.

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]