Communiqué : les quotas hommes/femmes non plébiscités par les salariés

Sondage StepStone : 2/3 des Européens ne sont pas favorables à l’établissement de quotas hommes/femmes dans les entreprises

Selon le dernier sondage réalisé par StepStone dans 8 pays européens, une majorité de candidats (66%) n’adhère pas à l’utilisation de quotas hommes/femmes pour les recrutements. D’ailleurs, 81% des personnes interrogées affirment que leur entreprise n’en a pas. Seul un tiers des répondants (34%) approuve ce type de régulation.

L’industrie souffre d’un manque de popularité auprès des femmes, alors les employeurs font des pieds et des mains pour les attirer. Pour répondre à leur besoin de diversité, plutôt que de restreindre le nombre de postes masculins et d’engager des femmes à tout prix, beaucoup d’entreprises mènent des campagnes de communication pour promouvoir leurs postes auprès de la gente féminine, et s’assurent ainsi de recruter des personnes qualifiées”, explique Valérie Vaillant, Directeur Général de StepStone France.

Même si la tendance est la même dans tous les pays où le sondage a été réalisé, nous observons quelques distinctions intéressantes.

42% des Norvégiens et 38% des Belges se disent favorables aux quotas hommes/femmes ; d’ailleurs, un tiers des répondants soutiennent que cette mesure a été mise en place par leur entreprise. Notons que 41% des Français interrogés approuvent également ce type de quotas.

Au Danemark, le refus des quotas hommes/femmes est clair avec 85% des sondés qui sont contre cette pondération.

Voir les résultats du sondage : www.stepstone.fr

Voir les résultats par pays : www.stepstone.fr

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]