Moderniser et digitaliser la fonction RH est une priorité des DRH en 2021

Gras Savoye Willis Towers Watson, RH&M et ABV Group ont dévoilé les résultats de leur Baromètre des DRH, réalisé en partenariat depuis 6 ans. Cette édition 2021, à laquelle ont participé 120 DRH d’entreprises et industries de toutes tailles et secteurs, prend en compte l’impact colossal du COVID-19 sur la fonction RH. Il met surtout en lumière le rôle crucial des équipes RH dans l’accompagnement des projets de transformation digitale des entreprises.

 Parmi les principaux enseignements de cette édition :

  • Pour 35% des DRH, la transformation digitale reste une priorité majeure de leur entreprise en 2021
  • Pour 4 DRH sur 10, moderniser, digitaliser et transformer la fonction RH est une priorité
  • Pour cela, 53% considèrent la dématérialisation des tâches et la robotisation comme un axe prioritaire.
  • Un tiers souhaite recourir à l’intelligence artificielle et la robotisation pour leurs recrutements
  • Pour la moitié d’entre eux, l’analyse des données RH et HR analytics restent une préoccupation pour améliorer l’efficacité de la fonction RH
  • 51% opteraient pour les réseaux sociaux internes afin d’améliorer l’expérience de leurs salariés

La transformation digitale reste une priorité majeure pour 35 % des entreprises en 2021 (vs 33 % en 2020). Face à cet enjeu pour les années à venir, soutenir et accompagner la transformation de l’entreprise est la première priorité pour 88% des DRH et même la priorité absolue pour les deux tiers d’entre eux. Ensuite, pour 42% des répondants, moderniser, digitaliser et  transformer la fonction RH arrive dans leur liste de priorités. Quelle que soit la taille de l’entreprise, la fonction RH s’inscrit durablement comme étant une fonction stratégique pour les entreprises.

En revanche, malgré la mise en place du RGPD, la cybersécurité reste toujours éloignée des priorités des DRH en 2021 (1 %). Beaucoup considèrent encore que c’est un problème qui relève uniquement des fonctions informatiques.

Cette transformation de l’entreprise passe également par la mise en place d’une culture favorisant l’innovation et l’agilité (71%). La dématérialisation des tâches et la robotisation(53 %) continuent à être un axe prioritaire.

Pour assurer la diversification des emplois, les DRH privilégient le recours à l’intelligence artificielle et la robotisation (34%) et l’utilisation de plateformes de talent (34%).

Concernant l’efficacité de la fonction RH elle-même, les priorités portent sur l’évolution du SIRH(69%) et la digitalisation (65%) mais également l’analyse des données RH (58%), l’analyse de la performance de la fonction RH (58%) et la mise en place de tableau de bord (53%). Ces tendances restent fortes depuis plusieurs années. On note aussi l’utilisation du SIRH à des fins de simulation financière à 24 %.

En matière de digitalisation des processus RH, la formation 74 %, les processus administratifs 69 % et l’évaluation 68 % semblent être les domaines prioritaires en matière de digitalisation. La digitalisation du processus de recrutement quant à lui est en baisse par rapport à 2020, 67 % vs 86 %. Cela traduit la volonté de simplification du processus pour accompagner les salariés dans leur développement et dans l’amélioration de leur performance, et dans le contexte actuel de renforcer leur engagement. La gestion de la rémunération et la mobilité interneviennent tout naturellement à la suite avec 54 % et 33 %.

Dans un souci d’améliorerl’expérience de leurs salariés, les DRH plébiscitent les portails RH 63 % et les réseaux sociaux internes 51 %. Le HR analytics reste une préoccupation des DRH avec 43 % ainsi que le feedback permanent 41%. Le Portail de rémunération et le Chatbot sont tous deux en baisse (24 % vs 27 % et 18 % vs 30 %). Ce ne sont visiblement pas, ou plus la préoccupation des DRH, puisqu’on note une baisse depuis les deux années précédentes.

Pour Laurent Termignon, Directeur de l’activité Talent & Rewards chez Gras Savoye Willis Towers Watson : « Les réponses des DRH de la PME à la multinationale convergent toutes vers la même cible : adapter les organisations aux enjeux de la crise actuelle et accélérer la sortie de crise. L’édition 2021 du Baromètre des DRH met un accent fort sur certaines tendances, comme la digitalisation de la fonction RH. Repenser l’expérience salarié est aussi clairement perçue par les DRH comme un levier indispensable pour réussir les adaptations voire les changements de caps de leur entreprise. Pour cela, accompagner la transformation digitale de l’entreprise, la robotisation, l’automatisation des processus, mais également l’analyse des données RH, sont devenues des préoccupations primordiales pour les DRH. »

 

Méthodologie

L’édition 2021 du Baromètre des DRH a été menée 8 décembre au 31 janvier 2021 à l’aide d’un questionnaire en ligne adressé à 120 DRH d’entreprises de toutes tailles et industries confondues.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]