Les salaires vont continuer à progresser

Soucieuses de maintenir le pouvoir d’achat des salariés et surtout de les motiver, les entreprises ont décidé d’augmenter les budgets d’augmentations salariales de 3 % en 2012.

Le stress n’a jamais été aussi intense dans les entreprises et l’humeur est à la démotivation. Serait-ce la raison pour laquelle les entreprises auraient décidé d’augmenter les salaires en ces temps de crise ? Peut-être ont-elles tout simplement anticipé les obligations de la loi du 13 juillet dernier sur la prime de partage des profits ?

Quoi qu’il en soit, les 183 entreprises issues de tous les secteurs d’activité, interrogées par le cabinet AON-Hewitt du 1er juillet au 19 août 2011, prévoient d’augmenter de 3 % leur enveloppe salariale en 2012. Le taux d’augmentation global des salaires est de 2,8 % en 2011. En 2012, les augmentations générales seront selon l’enquête de 1,9 % et les individuelles, majoritairement au profit des cadres, de 2,7 %. Ariane de Calbiac, responsable de l’activité conseil en rémunération chez AON-Hewitt, explique : « Les entreprises ont calculé les augmentations générales des salaires en fonction de leur anticipation du taux d’inflation estimé à 1,9 % en 2012. »

La dernière enquête de l’Apec sur le salaire des cadres, publiée le 7 septembre 2011, apporte un éclairage supplémentaire : 48 % des cadres ont bénéficié d’augmentations individuelles et/ou collectives en 2010, contre 39 % en 2009. Le salaire médian des personnes en poste reste stable par rapport à l’an passé, de l’ordre de 47 000 euros, leur salaire moyen étant à 53 000 euros.

Lire la suite : www.ouestfrance-emploi.com

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]