Enseignement et entrepreneuriat : les modes et lieux innovants comme facteur de développement

Alors que s’ouvre la 15ème édition des journées de l’Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat (OPPE) à Lyon, l’Agence France Entrepreneur dévoile les chiffres de la création d’entreprise chez les jeunes. Des indicateurs cruciaux pour les professeurs, les experts de l’enseignement et de l’entrepreneuriat mais aussi les étudiants réunis pour un colloque dédié aux nouvelles formes innovantes pour « apprendre à entreprendre ».

Une infographie, portrait de la jeunesse entrepreneuriale

Alors que la DARES indique que 21 % des actifs de France sont âgés de moins de 30 ans ; la majorité d’entre eux estiment que travailler à son compte, être son propre patron devient le choix de carrière le plus intéressant. En 2014, 24 % des créateurs avaient en effet moins de 30 ans et le nombre de créations d’entreprises portées par les jeunes a considérablement augmenté ces dernières années : + 208 % entre 2002 et 2014.

Les principaux moteurs pour les jeunes créateurs restent le désir d’être indépendant et le goût d’entreprendre, d’affronter de nouveaux défis.

Cette forte progression s’explique par l’évolution des mentalités envers l’entrepreneuriat et les diverses mesures nationales et locales mises en place pour favoriser la création et la reprise d’entreprise (régime du micro-entrepreneur notamment). Depuis fin 2014, le statut national d’étudiant-entrepreneur permet aussi aux étudiant(e)s et aux jeunes diplômé(e)s d’élaborer un projet entrepreneurial dans un PEPITE (Pôle Etudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat).

Preuve de l’importance que prend l’enseignement dans le déclic entrepreneurial : 26 % des jeunes créateurs d’entreprise déclarent avoir été sensibilisés, formés ou accompagnés à la création d’entreprises durant leurs études.

La 15ème édition des Journées OPPE qui se déroule à Lyon avec pour thème « Nouveaux modes et lieux innovants pour apprendre à entreprendre » s’interroge sur les innovations que représentent fablabs, accélérateurs, incubateurs, serious games, moocs, hackathons, bootcamps ou encore école hors les murs. Le colloque entend montrer la diversité de ces lieux innovants parfois mobiles, des modalités d’apprentissage originales mises en œuvre et des partenariats publics/privés pour développer l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Qu’est-ce que l’OPPE ?

L’OPPE est un programme fondé en 2001 par les pouvoirs publics pour connaître les dispositifs entrepreneuriaux mis en place dans l’appareil d’enseignement secondaire et supérieur. Aujourd’hui, il est davantage un outil de mutualisation, de promotion et d’échanges autour des pédagogies entrepreneuriales, au service, des établissements, des enseignants, des étudiants, des réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise et des institutions.

À propos

L’Agence France Entrepreneur (AFE) a été lancée opérationnellement en avril 2016 en s’appuyant sur les ressources de l’Agence pour la création d’entreprises dont elle reprend les missions. Elle a pour membres fondateurs, l’État, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), l’Association des Régions de France (ARF), le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC), CCI France et l’Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l’artisanat (APCMA).

 

 

2

 

 

 

 

 

4

 

 

 

 

5

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]