Baromètre des DRH 2020 de Gras Savoye Willis Towers Watson

Gras Savoye Willis Towers Watson dévoile les résultats du Baromètre des DRH, réalisé en partenariat avec le Groupe RH&M et ABV Group. Cette édition 2020, à laquelle ont participé 116 DRH d’entreprises et industries de toutes tailles et secteurs, analyse un large spectre de problématiques : de la transformation du monde du travail en passant par l’amélioration de l’expérience salarié, l’évolution de l’environnement réglementaire et l’amélioration de la performance de la fonction RH.

Il met surtout en lumière le rôle crucial des équipes RH dans l’accompagnement des projets de transformation des entreprises.

  • Pour 91% des DRH, accompagner la transformation de l’entreprise est la première priorité de leur fonction
  • Pour 78% des DRH, le dialogue social est un enjeu majeur
  • 89 % des DRH considèrent la qualité de vie au travail comme très importante
  • 85% se mobilisent pour l’égalité femmes-hommes dans leurs effectifs
  • Pour 9 DRH sur 10 le développement des compétences de leurs salariés est une des grandes priorités de leur politique de gestion des talents

Pour Laurent Termignon, Directeur de l’activité Talent & Rewards chez Gras Savoye Willis Towers Watson : « Les grandes tendances qui émergent trouvent un écho encore plus tangible dans le contexte actuel : l’impact du digital dans les organisations, le recours au télétravail, la mise en place d’organisations agiles, le rôle de la fonction RH… Cette dernière continue d’apparaître durablement comme majeure pour soutenir et accompagner les projets de transformation des entreprises. »

« Les priorités qui en ressortent, alors même que le baromètre a été administré en décembre 2019 et janvier 2020, sonnent plus juste malgré les circonstances inédite actuelles et ce que jamais ! Dans cet esprit, le prochain baromètre sera très instructif, sur l’impact de la crise sanitaire sur la fonction RH », complète Delphine Lancel, Directrice Générale Groupe RH&M

Parmi les principaux enseignements de cette édition :

Priorités 2020 des DRH : pour 91% des DRH, soutenir et accompagner la transformation de l’entreprise est la première priorité et même la priorité absolue pour 71% d’entre eux. Quelle que soit la taille de l’entreprise, la fonction RH s’inscrit durablement comme étant une fonction stratégique pour les entreprises. Pour preuve de l’importance de la fonction dans la gouvernance des entreprises : 86% des DRH interrogés sont membres de comités de direction ou comités exécutifs de leur entreprise. Seconde priorité : améliorer l’expérience salarié est capitale pour 53% des répondants. Vient ensuite moderniser, digitaliser et transformerla fonction RH pour 47% des DRH.

• Pour les DRH, la transformation de l’entreprise passe avant tout par la mise en place d’uneculture favorisant l’innovation et l’agilité (84%), la mise en place d’une gestion des emplois et des parcours professionnels (56%), à égalité avec la flexibilisation des organisationset du temps de travail (56%). A noter que la dématérialisation des tâches et la robotisation (52%), la mise en place d’une culture internationale (41%), l’introduction d’un nouveau mode de gouvernance (35%) et la restructuration de l’entreprise (34%) sont également des leviers importants pour un bon nombre de DRH.

• Pour assurer la diversification des ressources et des statuts d’emplois, les DRH privilégient le recours à l’intelligence artificielle et la robotisation (36%) et l’utilisation de plateformes de talents (36%). On note, une hausse du recours à l’intrapreneuriat (31%) porteur d’innovation, ce qui est en adéquation avec l’objectif d’agilité́ et de flexibilisation de l’organisation.

• En matière de RSE, diversité et inclusion, les DRH se mobilisent de plus en plus sur la qualité de vie au travail et le bien-être des collaborateurs (89%), l’égalité femmes-hommes (85%) et la non-discrimination au travail (74%) ; des questions déterminantes pour améliorer l’expérience vécue en entreprise et donc l’engagement des salariés.

• Face aux enjeux de transformation des entreprises, l’attractivité et la marque employeur (92%) etle développement des compétences (90%) sont les grandes priorités de leur politique de gestion des talents. Par ailleurs, 89 % des DRH considèrent l’engagement et la fidélisation des collaborateurs comme étant prioritaire pour optimiser cette politique. Le développement des compétences de leadership (80%), le management de la performance (73%) et la gestion des hauts potentiels (61%) sont identifiés comme des leviers clés pour mener à bien les priorités des entreprises.

• En termes de politique derémunération, 7 DRH sur 10 considèrent la part variable et la rémunération de la performance, ainsi que l’égalité Femmes / Hommes comme les deux priorités de l’année 2020. Cette dernière démontre la volonté d’améliorer le score du calcul de l’index égalité professionnelle.

• Les DRH sont conscients du besoin d’assurer la rentabilité de l’entreprise et près d’un tiers veulent participer à l’optimisation des coûts. José-Marie Jaeger, dirigeant d’ABV Group, remarque qu’ « il est frappant de noter que parmi les DRH concernés, 85% affirment comme important la nécessité de la maîtrise des coûts et 60% du besoin de réduire les coûts. Chiffres avant la crise du Covid-19, qu’en sera-t-il après ? Probablement en forte augmentation ! »

• Concernant l’efficacité de la fonction RH elle-même, la qualité du dialogue socialreste un enjeu majeur (78 %), ce qui confirme les préoccupations des entreprises en matière de RSE. Ensuite, les priorités portent sur la digitalisation (71%) et l’évolution du SIRH (67%), mais également sur l’analyse de la performance RH à 62 % et la mise en place de tableau de bord à 61 %.

Le recrutement reste le processus prioritaire à digitaliser en 2020 pour 86% des DRH. Cela traduit la volonté de simplification du processus pour être plus attractif auprès des candidats. La formation (82%), et l’évaluation (78%), demeurent également des processus à digitaliser en priorité pour accompagner les salariés dans leur développement leur performance.

• Selon les DRH, les mesures de la loi PACTE pourraient améliorer l’efficacité de leur entreprise ; les trois quarts des répondants plébiscitent les actions de simplification des seuils sociaux et 58% les mesures de portabilité des produits d’épargne, et l’accessibilité́de l’épargne retraite.

• Pour réduire l’absentéisme, les DRH privilégient des mesures ayant un impact direct surl’expérience des salariés : que ce soit dans l’écoute des attentes exprimées (85%) ou dans l’amélioration de leur environnement de travail (81%). La prévention et la sensibilisation des managers sont également considérés comme des moyens majeurs (76%) pour éviter l’absentéisme.

Méthodologie

L’édition 2020 du Baromètre des DRH a été menée du 2 décembre 2019 au 31 janvier 2020 à l’aide d’un questionnaire en ligne adressé à 116 DRH d’entreprises de toutes tailles et industries confondues.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]