25e Observatoire du Travail de @BPIgroupFR

Salariés et employabilité en 2016 : la mésentente cordiale.

Enquête réalisée par OpinionWay pour BPI group auprès de plus de 2 500 salariés, en partenariat avec Liaisons Sociales.

La 25e édition de l’Observatoire du Travail de BPI group met en avant le peu de considération de la question de l’employabilité chez ces derniers : une conscience de la transformation inéluctable des métiers mais peu d’anticipation et de compréhension de l’enjeu même de s’adapter à cette nouvelle donne. Pourtant, des solutions existent. Revue de détail et de préconisation avec les experts BPI group.

1      Transformation des métiers : 2/3 des salariés sont conscients et seuls 1/4 sont inquiets

L’employabilité est devenue un sujet majeur dans un contexte de transformation rapide de l’économie. Il s’agit de l’aptitude de chacun à trouver et à conserver un emploi pour répondre aux besoins du marché du travail. Chaque salarié tout au long de sa vie professionnelle, aura besoin d’apprendre à travers un nouveau métier ou par l’acquisition de nouvelles compétences, adaptées à l’évolution de son métier.

  • 2/3 des salariés sont conscients des changements que leur métier pourrait connaître mais, seulement 25% s’en inquiètent. Plus d’un tiers pense que leur métier ne devrait pas beaucoup bouger et, parmi eux, surtout les salariés âgés de 50 ans et plus, les employés & ouvriers ainsi que les salariés exerçant dans des petites entreprises (moins de 50 salariés).
  • Sur l’ensemble, 49 % pensent plus précisément que leur métier sera toujours indispensable, et les employés & ouvriers en sont encore plus convaincus. Seuls 7 % des salariés estiment que leur métier est amené à disparaître.
  • Ils sont pourtant plus de 1/3 à se sentir exposé à un risque de perte d’emploi dans les 2 ou 3 années à venir : ce risque de perte d’emploi est sensiblement affirmé chez les ouvriers et pour les salariés des petites entreprises (moins de 50 salariés).
  • Près de 2/3 des salariés estiment qu’il leur serait difficile de retrouver un emploi au moins équivalent s’ils perdaient leur emploi actuel.

 

2      L’employabilité : les salariés s’estiment juste au-dessus de la moyenne

  • Les salariés situent leur employabilité à 6,5 sur une échelle de 1 à 10. Les plus confiants sont les jeunes et les cadres.
  • Pour 34 % des sondés, l’employabilité sert à éviter le chômage, pour 22 % à avoir une plus grande liberté de choix.

En ce qui concerne les atouts de leur propre employabilité, les salariés reconnaissent majoritairement leur capacité d’adaptation (60 %) ensuite leur motivation, la formation tout au long de la vie et l’éducation initiale. Ils ne se sentent pas responsables de leurs faiblesses en termes d’employabilité, et finalement considèrent disposer de peu de leviers. Ainsi, 38 % d’entre eux estiment en premier lieu que leur entreprise et le marché du travail ne leur offrent que peu d’opportunités pour développer leur employabilité, et c’est bien la première raison de leurs faiblesses.

Pour Sabine Lochmann, Présidente du Directoire de BPI group, « Nous avons tous une responsabilité quant aux actions à conduire, tant à titre personnel que pour le bénéfice du collectif des salariés. Ce, afin que le parcours de vie professionnelle soit assumé par chacun comme par les entreprises afin de garantir à toute personne sa capacité à contribuer à la société à laquelle elle appartient ».

 

3      Plus d’un salarié sur deux réfléchit à un nouveau projet professionnel mais leur mise en mouvement pour oser franchir le pas n’est pas évidente

  • Plus de la moitié des salariés réfléchit à s’engager dans un nouveau projet professionnel, notamment les jeunes et les cadres mais les salariés français n’osent pas franchir le pas. Ils sont une majorité à penser que recourir à une aide est efficace mais ne sont pour autant pas prêts à la financer.
  • Pour 60 % des salariés, le développement de l’employabilité est autant le rôle de l’entreprise que du salarié.
  • Des entreprises en manque d’initiative : Les salariés sondés relèvent que l’entreprise n’assure pas suffisamment sa part de responsabilité en ne proposant pas assez d’actions : ils sont presque 80 % à n’avoir reçu aucune proposition récente de leur entreprise (autour de la formation, mobilité, bilan de compétence, certification, mentorat…) sans noter de différence significative selon l’âge, la CSP ou les tailles d’entreprise.
  • Des salariés renseignés sur les différentes possibilités en termes d’accès à la formation : ils connaissent en grande majorité le bilan de compétences, le CIF (congé individuel de formation), la VAE (validation des acquis de l’expérience), le CPF…Plus de deux tiers des salariés connaissant ces outils les jugent utiles.
  • Les salariés reconnaissent à 77 % que l’utilisation d’outils digitaux, de sites internet spécialisés ou de plateformes web, est un avantage qui permet de développer leur employabilité.

Méthodologie de l’étude :

Sondage effectué par l’institut Opinionway en septembre 2016 en ligne, auprès d’un échantillon représentatif de 2526 salariés français travaillant dans des entreprises privées et publiques de toutes tailles. Opinionway a réalisé cette étude en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

L’Observatoire du Travail de BPI group

Créé en octobre 2003, l’Observatoire du Travail de BPI group, sonde et analyse annuellement l’état d’esprit de plus d’un millier de salariés français, du public et du privé. Chaque Observatoire du Travail comprend : une partie attachée à un thème d’actualité ou à fort enjeu RH et une partie attachée à des indicateurs « barométriques », suivis dans le temps. Ces données font de l’Observatoire du Travail un outil précieux de perception de l’opinion des salariés dans leurs tendances et leurs évolutions.

Créé en 1984, BPI group est un cabinet de conseil en management, spécialiste de l’accompagnement RH des transformations. Expert reconnu sur les enjeux de l’emploi en France, BPI group met en mouvement les Dirigeants, managers, salariés autour des projets d’évolution des entreprises, et sur les territoires.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]