innovation RH

La dématérialisation des documents RH pour les salariés gagne du terrain

Les DRH sont encore peu nombreux à dématérialiser leurs documents. Pourtant, de nouvelles habitudes se mettent en place peu à peu.

Aujourd’hui, un salarié pourrait très bien signer son contrat de travail via son iPhone. La dématérialisation est présente partout et, pour les éditeurs de logiciels présents lors du salon Solutions RH qui a eu lieu à Paris Porte de Versailles les 13, 14 et 15 mars dernier, elle est au cœur de l’innovation. Il existe même une association pour la simplification et la dématérialisation des données sociales, la SDDS (http://www.association-sdds.org/), qui pousse le législateur à amplifier le phénomène. En effet, l’accessibilité des documents et leur partage devraient faciliter la vie des DRH et leur permettre de sortir d’une pure gestion administrative pour se pencher sur des réflexions plus stratégiques liées à leur fonction. Par ailleurs, selon une enquête de l’éditeur ADP, 70 pages sont produites par an et par salarié au sein d’un service RH. Les documents d’un dossier d’une personne sont photocopiés en moyenne 19 fois et 7,5 % de ces documents sont perdus. Cependant les DRH se sont pas encore partants : selon une étude SIRH Danaé 2011, les dossiers RH sont dématérialisés à 5 % mais 35 % des entreprises ont un projet en cours.

Continuer la lecture

La fonction RH doit innover pour survivre !

Un entretien avec Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France et expert de l’APM (Association progrès du management), dont le récent ouvrage Un paléoanthropologue dans l’entreprise.S’adapter et innover pour survivre questionne sur notre modèle. Il analyse, sous le prisme des grands mécanismes de l’évolution, la position des entreprises françaises qui doivent s’adapter à la mondialisation et aux nouveaux enjeux en termes d’innovation et de gestion des talents.

Comment nos entreprises peuvent-elles aujourd’hui s’adapter à l’évolution des marchés ?

Dans mon livre, j’expose que les entreprises sont dans le triangle des adaptations dont les trois sommets sont adaptatif, historique et structural. Les jeunes entreprises s’adaptent facilement aux exigences du marché. En effet, plus les entreprises sont anciennes, plus elles manqueront de souplesse pour faire face à la concurrence. Elles auront alors tendance à développer de nouvelles structures pour évoluer. Le concept du triangle des adaptations permet de visionner plus facilement les difficultés rencontrées par les entreprises en fonction de leur position dans le triangle. Cet aspect à la fois structurel et historique, que l’on retrouve chez toutes les espèces, n’est pas assez bien compris à la fois comme contraintes et source d’innovation. Des méthodes managériales innovantes peuvent se heurter à des facteurs internes chargés d’histoire. S’adapter, ce n’est pas forcément faire quelque chose de nouveau, c’est modifier les facteurs internes en fonction des facteurs externes.

Continuer la lecture

Les Assises Nationales de l’ANDRH le 17 juin à Paris

Les Assises Nationales de l’ANDRH clôtureront les étapes du Tour de France 2011 le vendredi 17 juin 2011 sur le thème « L’urgence de l’innovation sociale ».

Placées sous le signe de l’innovation RH, ces Assises seront l’occasion de partager, entre… Continuer la lecture