délégué général de l’association Passeport Avenir

Comment intégrer des jeunes des quartiers sensibles

Pour recruter ces talents issus des zones prioritaires, il faut aller sur le terrain. Mais l’insertion nécessite un véritable engagement de l’entreprise en matière d’accompagnement.

Les entreprises doivent-elles se substituer à l’école ?

Depuis de nombreuses années, des réflexions sont menées pour insérer les jeunes des quartiers sensibles. La France connaît un échec scolaire important : près de 20 % des jeunes sortent chaque année du système éducatif sans diplôme ni qualification.

Ainsi, le taux de chômage des jeunes est proche de 23 % et ce sont bien entendu les moins qualifiés qui sont les plus touchés. D’après l’Institut Montaigne, trois ans après leur sortie du système scolaire, 40 % des non-diplômés recherchent un emploi, contre 9 % des diplômés du supérieur. Selon l’OCDE, les jeunes « décrocheurs » (ni scolarisés ni en emploi) représentent 11 % de leur classe d’âge. Des populations qui pourraient pourtant répondre aux besoins des entreprises. À condition qu’elles soient bien formées !

Continuer la lecture