bien-être au travail

Les Journées VITAELIA sur le bien-être au travail le 2 juin au « Karé Magik »

 

Le jeudi 2 juin au « Karé Magik » à Boulogne Billancourt.

 



Apprendre, consolider et échanger sur le bien-être au travail 

Fort du succès des deux premières éditions du Salon du bien-être au travail qui en 2014 et 2015… Continuer la lecture

Revue de presse Les_RH mai 2014

Sélection d’articles sur l’actualité RH

Les RH au centre de la transformation digitale ?

Le mardi 20 mai 2014, l’ANDRH et Orange organisaient le colloque « L’homme, l’avenir du numérique » au sein d’Orange Labs, Jardins de l’Innovation. La transformation… Continuer la lecture

Salon Solutions Ressources Humaines édition 2014

Partenaire

18*, 19 & 20 mars 2014 – Paris Porte de Versailles – Pavillon 5. Le salon des outils et services dédiés aux dirigeants d’entreprises, aux responsables des Ressources Humaines, de la Formation et des Systèmes d’Information.

Durant 2 jours ½, 3 manifestations représentant « LA » plateforme d’échanges, de communication et de réflexion pour toute la communauté RH pour une meilleure efficacité de la gestion des Ressources Humaines :

La 20ème Edition du Salon Solutions Ressources Humaines : le Salon des outils et Services dédiés aux dirigeants d’entreprises, aux responsables des Ressources Humaines, de la Formation et des Systèmes d’Information

La 2ème édition de Performance & Talents : Identifier les talents, développer les compétences, motiver les collaborateurs, optimiser la performance (Plateformes, Conseil, Coaching, Formation, Evaluation, Mobilité, Plan de Succession Collaboratif) tels sont les objectifs de cette manifestation dédiée au développement du capital humain de l’entreprise.

La 14ème édition d’E-Learning Expo : 1er salon professionnel du eLearning en France, et l’un des leaders en Europe : Le rendez- vous incontournable de la formation à distance et en ligne : Plateformes eLearning (LMS et LCMS) – Contenus eLearning “sur étagère”- Serious Games – Formations Langues – Outils d’évaluation et de suivi – Classe virtuelle – Dispositifs de formation mixte (blended learning) – Tutorat et accompagnement – Gestion et diffusion de contenus – Outils et plateformes eLearning «open source» – Social Learning – Mobile Learning…

Continuer la lecture

Entreprises déboussolées, en quête de sens

Redonner du sens au travail est devenue la solution magique pour « engager » à nouveau les collaborateurs. Les entreprises s’évertuent à chercher tout azimut comment faire.

Les entreprises françaises vont-elles retrouver leur sens ? Dans ce monde globalisé en perte de repères, flotte un sentiment d’égarement. Si les entreprises savent où elles vont, le manque de transparence sur leur stratégie à long terme a quelque peu désabusé des collaborateurs de plus en plus désengagés (même si toutes les études montrent que la plupart des salariés français aiment encore leur travail). «Les entreprises ont perdu le contrôle d’elles-mêmes», dixit le sociologue François Dupuy dans son ouvrage Lost in management, La vie quotidienne des entreprises du XXIe siècle, lauréat 2011 du Stylo d’or décerné par l’Association nationale des DRH. Rappelons que le mot «sens», du latin sensus, signifie la capacité de connaître, de juger. Plus que jamais les salariés ressentent le besoin de comprendre les entreprises pour lesquelles ils travaillent, et de ne plus subir leur vision court-termiste. Pour pallier ces carences, les organisations ont cru bon de peaufiner une communication parfaite sur la culture d’entreprise. Trois ou quatre valeurs sont ainsi dégagées pour la définir. Le souci est que les mêmes termes sont employés partout : transparence, responsabilité, équité, respect, etc. Cette communication, censée mettre en valeur l’ADN de l’entreprise, ne suffit pas à susciter l’engagement des troupes. En effet, derrière les mots la réalité est bien souvent tout autre, et les meilleurs communications n’ont pas eu raison des envolées lyriques déstabilisatrices répandues sur le net. Infidèles, les salariés ne se gênent plus aujourd’hui pour critiquer ouvertement les défaillances des structures sur les forums et les réseaux sociaux. Les discours abstraits et convenus des dirigeants n’ont pas supporté le choc de la prolifération d’informations contrastées de la part de collaborateurs en mal de reconnaissance. Les propos marketés n’ont fait que multiplier les frustrations. Mince alors !

Continuer la lecture

Enquêtes OVAT et IME : 65% des salariés se sentent exposés au stress

Synthèse des résultats de deux études menées par l’Institut de Médecine Environnementale (IME) et l’Observatoire de la Vie au Travail (OVAT), et rendues publiques le jeudi 23 septembre au siège de l’Express. Le stress est plus que jamais omniprésent dans les entreprises. Après enquête, les TPE ont le plus de travailleurs zen. Quelques astuces donc pour mettre en place la « TPE attitude ».

Les Français sont stressés. On le sait. Pourquoi ? Les études conjointes de l’IME et l’OVAT démontrent que le stress est inhérent à l’environnement au travail mais également à des aspects purement humains. Les enquêtes effectuées auprès d’environ 7 000 salariés permettent ainsi de donner quelques indicateurs de mesure sur la performance sociale et les risques psychosociaux en entreprise.

L’environnement au travail dégradé par le manque de proximité des dirigeants

60% des salariés évaluent défavorablement le climat social. La cause principale est le manque de proximité de la direction et des centres de décision. Par ailleurs, ils se trouvent régulièrement soumis à des ordres et contre-ordres, ce qui est assez déstabilisateur. Ils sentent par ailleurs que leur évolution professionnelle n’est pas aboutie.

65% des salariés se sentent exposés au stress. Indicateur le plus négatif cette année. La qualité managériale est jugée insuffisante par 58% d’entre eux. La capacité des managers à réguler l’équipe est remise en cause. Les études montrent que les salariés sont très mécontents de la proximité des managers avec leur préoccupation quotidienne.

Pourtant 51% des salariés gardent un bon moral au travail et 3 collaborateurs sur 4 restent impliqués (74,3%). La valeur travail est évoquée positivement par 2/3 d’entre eux. Les salariés qui produisent des maux sont cependant en croissance, 22% contre 18% l’an dernier.

Profil du travailleur stressé

C’est un employé ou ouvrier de 6 à 15 ans d’expérience. Il possède un contrat de travail. Les collaborateurs les plus stressés apartiennent aux PME, de 50 à 250 salariés, ou à la fonction publique. Le secteur d’activité le plus touché est le service. Le poste de l’individu stressé est généralement mal défini ou mal encadré. Son manager ne sait pas communiquer. Le stress est également généré par un manque de reconnaissance. Généralement, ce sont les hommes qui sont stressés !

Profil du travailleur zen

C’est un décideur (cadre supérieur ou dirigeant). Il est indépendant. Cela signifie que le fait de ne pas avoir de lien de subordination est un facteur de bien-être social ! Le travailleur zen est plutôt junior et embauché dans une TPE. Il a une grande implication et une valeur travail très forte. A contrario avec le salarié stressé, le collaborateur zen occupe un poste très défini et son manager est un bon communicant. Il le reconnaît dans son travail. Généralement, il s’agit d’une femme.

Continuer la lecture