attirer et retenir les candidtas

GPEC territoriale : le territoire, nouvelle frontière pour les DRH ?

L’aire de jeu des DRH dépasse aujourd’hui le cadre des entreprises. En effet, ces derniers ont bien compris qu’ils devaient mener leur réflexion en matière de besoins de talents sur un périmètre beaucoup plus large. La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), pensée au niveau local, peut les aider à trouver les ressources dont ils auront besoin dans un avenir proche.

Les bassins d’emploi regroupent bien souvent des entreprises aux activités similaires. Il apparaît donc aujourd’hui, plus que jamais, judicieux de mutualiser les efforts pour développer les compétences et l’employabilité des salariés d’un territoire. Les quelques freins qui pourraient encore retenir les entreprises résident dans des raisons d’intelligence économique et de protection des données confidentielles vis-à-vis des entreprises concurrentes. Pourtant, la GPEC a du mal à décoller en interne et fonctionne au ralenti. Seuls les grands groupes maîtrisent aujourd’hui les gestions de carrières. Les DRH des plus petites structures ne s’imposent pas assez auprès de leur direction pour mettre en place de réelles politiques de développement des talents, et restent, bien souvent, cantonnés à des tâches administratives et de gestion. Ils ont, par conséquent, du mal à attirer et à fidéliser, faute de politique RH pertinente, les hauts potentiels.

Continuer la lecture