Gympass veut remettre les salariés au sport pour lutter contre l’absentéisme !

Gympass arrive en France. Fondée en 2012 au Brésil, cette société en plein développement propose des services inédits aux DRH et DG d’entreprise, pour favoriser l’activité physique et le bien-être des salariés, dans le cadre de leur programme de qualité de vie au travail.

Gympass séduit déjà plus d’un millier d’entreprises dans le monde, parmi lesquelles de grands groupes internationaux, Unilever, Procter&Gamble, Manpower, Allianz, L’Oréal, Orange, Veolia, Société Générale…

 

Qualité de vie au travail : l’activité physique, un levier prometteur

Si elle est une obligation pour les entreprises de plus de 1000 salariés, l’amélioration de la qualité de vie au travail  est une préoccupation croissante pour tous les DRH, confrontés à la montée du stress et des risques psycho-sociaux (1). La sédentarité prolongée est un autre défi à relever. Près d’un quart des salariés et près de la moitié des cadres sont concernés, exposant leur santé physique et mentale à des risques sérieux (2).

L’encouragement à l’activité physique est l’une des mesures préventives plébiscitées dans la lutte contre les méfaits du stress et de la sédentarité. C’est d’ailleurs, pour 7 entreprises sur 10 dans le monde,  l’objectif prioritaire de leur programme bien-être (3). Cependant, la plupart des initiatives proposées en entreprise se limitent souvent à une seule activité, dans un même lieu. La pratique de l’activité physique est donc soumise à une contrainte géographique.

 

S’affranchir des contraintes de lieux

Pouvoir pratiquer une activité de remise en forme et de relaxation, où que l’on soit, sans dépendre d’une seule salle de sport… c’est l’idée qu’a développé César Carvalho, l’un des trois fondateurs de Gympass, alors qu’il était consultant au Brésil. Adepte de sport et amené à se déplacer en missions sur plusieurs semaines,  il se trouvait alors dans l’incapacité de trouver un abonnement à une activité physique, adapté à son profil d’itinérant.  C’est au cours de son MBA à Harvard, qu’il  façonne le concept de Gympass, avec ses camarades de promotion et associés Vinicius Ferriani et Joao Thayro.

L’idée a depuis évolué vers un service inédit d’aide à la Qualité de Vie au Travail, par le développement de l’activité physique. Gympass intervient auprès des DRH en entreprise, dans la mise en place de programmes d’activités physiques sur-mesure, soutenus par des campagnes de motivation et de stimulation, en direction des salariés. Ses offres d’abonnement, subventionnés  par l’entreprise et proposés à tarif préférentiel aux salariés, à partir de 4,99€/mois, ouvrent un accès illimité et sans engagement à un choix varié d’activités physiques, dans 515 villes en France et plus de 3000 villes dans le monde.

 

Un service clé en main, partie prenante du programme de Qualité de Vie au Travail de l’entreprise

Au démarrage, Gympass commence par réaliser un bilan initial de la pratique sportive des salariés de l’entreprise. Ses équipes fixent ensuite les objectifs du programme, adapté aux problématiques de la direction des ressources humaines, selon qu’elle souhaite lutter contre le stress, la démotivation de ses salariés, le sédentarisme, le turnover ou dans un autre registre attirer plutôt de nouveaux talents… Une fois le programme défini, Gympass s’occupe intégralement de sa mise en place, de l’installation de l’interface dédiée aux utilisateurs, à la prise en prise en charge de la communication à destination des salariés (emailing, affichages, flyers, bannières, événement de lancement…).

Auprès des salariés, Gympass agit en soutien. Ses équipes suivent l’activité physique générale des collaborateurs de l’entreprise, agissent auprès des « décrocheurs », identifient les freins éventuels et vont jusqu’à imaginer des solutions de motivation et de stimulation possibles à la pratique sportive, à travers notamment la recherche d’activités adaptées aux profils et l’organisation de challenge inter-salariés.

Ce nouveau service,  encore inédit en France reçoit un accueil enthousiaste de la part des entreprises, car il répond aux besoins actuels des DRH, en quête d’action de stimulation interne et de suivi. Les résultats et bénéfices sur l’activité physique des salariés sont, en effet, mesurables et traçables par l’entreprise.

 

Gympass repense et assouplit l’accès aux activités physiques sur abonnement

« L’adhésion à une activité physique est généralement trimestrielle ou annuelle. Il en va de même pour l’abonnement à une salle de sport, dont le modèle traditionnel d’engagement reste l’annuité. Gympass rompt avec les pratiques en vigueur et garantit un accès à la demande, aux activités de son choix », commente Jean-Philippe Lorinquer, Directeur de Gympass en France.

Les formules d’abonnement proposées, par Gympass, aux salariés sont sans engagement et sans frais de résiliation. « Elles donnent accès à toutes les activités physiques proposées  par les salles de sport partenaires du réseau national et international de Gympass, à un tarif accessible, cinq fois moins cher qu’un abonnement classique », précise-t-il. Dès lors, le salarié peut suivre une activité physique aussi bien près de son travail, de son domicile, de son lieu  de déplacement professionnel que de vacances

« Notre service séduit déjà plus d’un millier d’entreprises à travers le monde. Un million de salariés sont éligibles au programme Gympass. Les premiers retours des entreprises françaises confirment le vif intérêt pour ce nouveau service et augurent d’un développement rapide de la société en France », confie Jean-Philippe Lorinquer.

En pleine croissance, l’entreprise accroît son réseau  de partenaires à vitesse grand V. En France, Gympass rassemble dans son réseau 1500 salles de sport partenaires, parmi lesquelles de grandes chaines nationales comme Gym Suédoise, UCPA, Urban Running, Gigafit, Urban Challenge, l’Orange Bleue, Liberty Gym, Magic Form…

 

 

(1)     Les RPS sont le premier motif de consultation pour maladie professionnelle depuis 2007 – 37% des hommes et 41% des femmes se disent soumis au stress (Etude Stress Info).

(2)     Le sédentarisme multiplie par 1,82 le risque de mortalité, première cause de mortalité évitable (OCDE). 23% des salariés passent plus d’1/3 de leur temps éveillé assis devant un écran, 46% chez les cadres (Etude ONAPS)

(3)    Global Survey of workforce wellbeing strategies by Xerox – 428 companies in 33 countries

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]