Étude Internationale : L’immobilier d’entreprise fait sa révolution numérique !

Digitalisation, objets connectés, Intelligence Artificielle… Oresys, cabinet de conseil indépendant en management et transformation des organisations, a réalisé en partenariat avec son réseau international Cordence Worldwide, une étude sur la révolution numérique du secteur de l’immobilier d’entreprise dans 17 pays du monde*. Oresys et ses partenaires se sont penchés sur 3 tendances impactant l’immobilier d’entreprise à travers le monde : l’espace de travail intelligent, le Building Information Modeling (BIM) et la révolution numérique du Facility Management.

 

·      63 % des entreprises dans le monde veulent accroître leurs investissements dans des technologies de l’immobilier pour créer des espaces de travail plus intelligents.

·      61 % des entreprises de construction intègrent désormais la technologie du BIM dans la majorité de leurs projets.

·      68 % des Facility Managers prévoient de se servir de la technologie pour prendre des décisions plus éclairées sur les opérations de construction et optimiser le besoin des futurs habitants. 

·        La France se distingue par des investissements record dans les objets connectés (179 USD en 2018).

 

« Le grand enseignement de cette étude, c’est le réveil international de l’immobilier, qui jusque-là  était à  la traine en matière de révolution numérique, face à  d’autre secteurs tels que l’assurance ou encore la banque. Le bâtiment devient de plus en plus intelligent et un vrai rattrapage technologique est en cours, avec la prise en considération de l’Internet des objets, du big data, de la réalité virtuelle ou encore de l’analyse prédictive par les professionnels du secteur », commente Laurent Dequéant, Directeur associé Oresys, représentant français de Cordence Worldwide.

 

Bien-être au travail : vers l’espace de travail flexible et intelligent

78% des jeunes de la génération Y voient la qualité du lieu de travail comme l’un des critères-clé au moment de choisir un nouvel employeur. Au-delà  de l’espace baby-foot importé des start-up et autres géants de la nouvelle économie, les nouvelles méthodes de travail (co-working, télétravail, flexoffice, etc.) induisent de nouveaux rapports aux espaces de travail : plus modulables, plus flexibles, moins individualisés mais mieux adaptés aux missions que peuvent accomplir les collaborateurs.

 

71 %des salariés utilisant des espaces de travail « flexibles » les considèrent comme des vecteurs d’engagement dans leurs activités. Les entreprises ont d’ailleurs pris la mesure de ces transformations, puisqu’elles sont 67 % à  privilégier des espaces de travail flexible comme solution d’espace de travail à  long terme.

Cependant, il existe des disparités au niveau mondial.

Ainsi, la croissance sur le marché des espaces de travail flexible est seulement de 12 % à Paris, là où elle est du double à  New York (24 %) ou Melbourne (27 %).

Dans les pays asiatiques, très en avance sur la robotisation, 78 % des entreprises prévoient d’augmenter leurs investissements dans les technologies immobilières, contre seulement 50 % en Europe-Moyen Orient-Afrique. La part et le choix des technologies que les entreprises prévoient de mettre en oeuvre dépendent également du niveau de maturité technologiques dans ces pays.

 

Après la digitalisation, les objets connectés sont le prochain levier de la transformation des entreprises du secteur immobilier. Pour les professionnels, ils permettent d’augmenter la productivité au travail (82 %), de réduire les coûts (78 %), d’améliorer l’expérience client (73 %) et d’augmenter l’efficacité de l’entreprise
(56 %). Sur ce point, les entreprises françaises se démarquent par des investissements records dans les objets connectés au niveau mondial (179 milliards d’USD), bien avant les États-Unis (123).

 

 

Le BIM un excellent outil de communication et d’efficacité pour maitriser les coûts et les délais des projets immobiliers

Le Building Information Modeling (BIM), un outil d’aide à  la maitrise d’ouvrage basé sur la modélisation 3D, a le vent en poupe. A l’échelle mondiale, 61 % des entreprises de construction déclarent avoir utilisé la technologie BIM dans la majorité de leurs projets en 2017.

Pour elles, le BIM permet avant tout de diminuer les erreurs et oublis (41 %), de mieux collaborer avec les designers et les parties prenantes (35 %), d’améliorer l’image de l’entreprise (32 %), et de réduire et contrôler les coûts (respectivement 23 % et 21 %).

La France, avec 71 % de taux de mise en oeuvre du BIM, fait partie des pays où les entrepreneurs ont un niveau d’engagement élevé, derrière les États-Unis (79 %), le Brésil (73 %) et l’Allemagne (72 %). Cette avance s’explique par le fait que la France dispose de très grandes entreprises de construction, ayant des projets implantés partout dans le monde et devant faire face à  une demande internationale de plus en plus forte pour ces technologies.

 

 

La digitalisation et les objets connectés de plus en plus fréquents dans les prestations de Facility Management

Avec les environnements de travail intelligents, les Facility Managers sont capables de gérer et d’optimiser leurs interventions en temps réel et, dans la plupart des cas, à distance. Le recours aux processus digitaux leur permet notamment une optimisation énergétique, des économies de coûts opérationnels, un impact environnemental réduit et une durée de vie étendue des bâtiments.

Ainsi, 68 % des Facility Managers prévoient de se servir de la technologie pour prendre des décisions plus éclairées sur les opérations de construction et optimiser les besoins des futurs habitants.

Pour autant, le Facility Management n’a pas encore commencé la révolution de son modèle : le bâti ancien complique l’adaptation aux objets connectés, le développement d’espace de travail intelligents et autres applications d’aide à  la prise de décision via les données. De plus, la réalité du retour sur investissement financier n’est pas complètement avérée (en moyenne 34 % en 2016). Les entreprises cherchent encore à développer des objets qui correspondraient à  leur usage.

« Les objets connectés et les espaces intelligents ont toute leur place dans les nouveaux bâtiments qui les intègrent de manière naturelle, pour faciliter la vie des occupants et pour maitriser la consommation d’énergie. Cependant, pour « l’ancien », il faut compter un délai de 20 à  30 ans pour la réhabilitation du parc immobilier », conclut Laurent Dequéant.

 

Méthodologie

Oresys, membre fondateur de la structure Cordence Worlwide, s’est appuyé sur l’implantation internationale de ses cabinets membres pour disposer d’une perspective unique sur le secteur immobilier et sur les grandes tendances actuelles liées aux transformations digitales : bien-être au travail, révolutions induites par la mise en oeuvre du BIM, transformation du Facility Management. Des entretiens qualitatifs ont été menés localement avec des responsables d’entreprises leader du secteur afin de challenger, relativiser et affiner les chiffres des études sectorielles et de les mettre en cohérence. Les enseignements clés de l’étude sont issus d’une synthèse mondiale de ces entretiens segmentés par grande fonction : Directeur Immobilier, Chef de Projet Immobilier et Facility Manager.

 

 

A propos d’Oresys

Créée en 1981, Oresys est une société indépendante reconnue comme un acteur majeur du conseil en management, organisation et système d’information. Oresys est une société de conseil à  dimension internationale, implantée en France, Belgique, Suisse et présente dans 22 pays à  travers l’alliance Cordence Worldwide dont elle est membre fondateur. Le cabinet, qui regroupe aujourd’hui 330 collaborateurs en France, intervient dans tous les secteurs économiques et assiste les directions métiers et fonctionnelles des entreprises dans la mise en oeuvre de leurs stratégies. Au quotidien, il aide ses clients à  réaliser leurs projets de transformation, à  piloter leurs activités et à  améliorer leur performance. Oresys se revendique comme une entreprise confiante depuis sa création et s’attache à mettre en lumière cette pratique managériale au coeur de la performance de ses clients depuis plus de 30 ans.  http://www.oresys.eu/

 

A propos de Cordence Worldwide

Cordence Worldwide est une alliance internationale de sociétés de conseil partageant les mêmes valeurs et services. La structure Cordence Worldwide permet aux cabinets membres de répondre aux projets internationaux de leurs clients, au plus près de leurs implantations locales. Présent dans 22 pays, Cordence Worldwide est principalement implanté aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, et couvre ainsi une large palette internationale de clients référencés dans le Fortune 500.

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]