[#Étude] #Viadeo inédite : 57% des Français approuvent la réforme du code de travail

Sous le feu des projecteurs depuis quelques semaines, la réforme du code du travail déchaîne une nouvelle fois les passions du pays. Entre débats politiques et grognes syndicales, Viadeo a pris la température auprès de 9 497 utilisateurs de son réseau social professionnel.

 

Des Français conscients mais sceptiques

 

L’emploi étant au cœur des préoccupations des Français, 85% des personnes interrogées se sentent concernées par la réforme du code du travail. Néanmoins, malgré une prise de conscience que la législation actuelle ne répond plus aux problématiques du marché du travail (67%), ils ne sont finalement que 57% à se déclarer favorable à cette réforme.

 

Une perception de la réforme plutôt mitigée

 

Face à ces sujets sensibles – réforme et emploi – les Français se montrent très partagés sur le bien-fondé des mesures proposées ainsi que sur les avantages qu’elles peuvent leur apporter.

 

Plus d’1 Français sur 2 (54%) pense que la réforme sera bénéfique aux entreprises, alors qu’ils ne sont que 37% à estimer qu’elle sera profitable aux salariés et aux entreprises. Ils sont 20% à penser que la réforme permettra de réduire le taux de chômage et 31% à considérer qu’elle favorisera l’embauche. Ils sont toutefois 52% à estimer qu’elle entraînera une plus grande flexibilité du marché de l’emploi.

 

Le même doute accompagne les personnes interrogées concernant les ordonnances : ils sont plutôt favorables à celles liées à la collectivité – négociation dans les petites entreprises (65%), instance unique représentative (56%) – mais plus réservés sur les évolutions individuelles – indemnités prud’homales (49%).

 

Fortement évoquée par le président Macron lors des élections, l’extension du droit aux indemnités chômage aux salariés démissionnaires n’a pas été traitée lors de la réforme. Les Français se montrent tout aussi perplexes sur le sujet, car seuls 42% se déclarent prêts à quitter leur emploi, 60% d’entre eux le faisant pour trouver un nouveau travail.

 

Mouvement social en perspective ? pas si sûr…

 

Résignés ou simplement conscients que cette réforme est obligatoire, ils sont près de 8 Français sur 10 (79%) à penser qu’elle sera menée jusqu’au bout.

 

A peine un tiers d’entre eux se déclare prêt à se mobiliser dans la rue. Véritable marqueur de leur perception de la réforme, le président de la République recueille plus de 80% de suffrages favorables concernant la manière dont il a mené ce projet alors que les syndicats ne recueillent que 35% d’avis favorables.

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]