Moins d’un Français sur deux satisfait de son salaire

• Seuls 43% des Français ressentent de la satisfaction à la réception de leur paie
• 14 % ressentent de la déception
• Un quart d’entre eux épargne en priorité une partie de leurs revenus

Moins d’un français sur deux est satisfait de son salaire selon l’étude « Révélez vos talents » d’ADP (Automatic Data Processing). L’étude, qui porte sur plus de 2 500 salariés en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, met en évidence que 42% des européens déclarent ressentir de la satisfaction au moment où ils récupèrent leur paie ; seulement 1 sur 10 indique être déçu.

Des sentiments ambivalents face à la réception de la paie

Les Anglais se déclarent les plus heureux au moment de la paie (23%) contre seulement 9% des travailleurs Français. Toutefois, les Britanniques ne sont que 30% à se déclarer satisfaits de leur paie, loin derrière les Hollandais (56%) et les Allemands (49%).
Les Français sont les européens qui sont le plus souvent déçus par leur salaire (14%) tandis qu’aux Pays-Bas seulement 5% se disent déçus, 3% frustrés et 1% envieux.

 

L’étude confirme des disparités logiques en fonction de l’âge : 27% des 18-24 ans préfèrent épargner pour leur futur. A contrario, 26% des plus de 40 ans citent les vacances comme première utilisation de leur revenu disponible.

Pour une minorité importante des salariés européens, l’amour et le plaisir dans le travail dépassent la récompense financière avec un cinquième (20 %) des interrogés répondant qu’ils travaillent parce qu’ils aiment ce qu’ils font, un dixième que c’est parce qu’ils aiment l’entreprise pour laquelle ils travaillent (10 %) et un autre dixième parce qu’ils souhaitent apprendre et évoluer dans leur carrière (10 %). A contrario, plus d’un tiers (38 %) répondent que leur première motivation est de pouvoir payer ce dont ils ont besoin, et pour 13 % d’entre eux de pouvoir s’acheter les choses dont ils ont envie.

Le livre blanc complet « Révélez vos talents – People Unboxed » résumant cette étude peut être téléchargé ici

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]