Étude @TopEmployers_F : l’employeur idéal selon les alternants du Pôle Paris Alternance

L’étude « L’employeur idéal ? » est le  fruit d’une coopération exclusive entre Top Employers France, Institut qui certifie l’excellence des conditions de travail proposées par les employeurs à leurs collaborateurs, et du Pôle Paris Alternance, premier acteur de la formation supérieure en alternance. Elle est aussi et surtout le résultat des travaux de recherche des étudiants eux-mêmes.

Un an durant, avec l’appui méthodologique de Top Employers France, ils ont mené l’enquête sur les attentes des nouvelles générations à l’égard des employeurs. Ils ont notamment recueilli l’opinion de près de 500 alternants sur les employeurs d’aujourd’hui et leurs idées sur l’avenir du travail.

Cette étude présente des données inédites sur une population particulièrement intéressante à sonder : ceux qui ont encore un pied dans les études et déjà l’autre dans la vie professionnelle. Ils parlent du travail en connaissance de cause, avec l’énergie de futurs acteurs du changement, portés par des valeurs et des idéaux puissants.

Certains résultats de ce travail de recherche confortent d’autres analyses récentes sur la question intergénérationnelle en entreprise. D’autres viennent ébranler, non sans panache, certains clichés sur la « GenY ».

 

LES 10 CHIFFRES CLES

 

500 répondants dont 43% témoignant de 2 à 5 ans d’expérience en entreprise

 

85% estiment que le processus d’intégration est une étape déterminante dans le parcours du jeune collaborateur

 

62% estiment que la formation continue doit être permanente, prodiguée tout au long de l’année

 

61% veulent qu’on leur propose un parcours de carrière flexible, prévoyant notamment des opportunités de mobilité interne

 

43% désirent un « pack diversifié » de rémunération comprenant salaire fixe, part variable et avantages en nature

 

59% sont attachés à la présence d’un Comité d’Entreprise

 

83% placent l’ambiance au travail comme premier critère d’excellence d’un employeur

 

75% sont attachés à la présence sur le lieu de travail d’espaces de détente, loisirs et socialisation

 

73% plébiscitent le « management participatif »

 

90% réclament « le droit à l’erreur » en tant qu’expérience privilégiée de l’apprentissage du métier

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]