#Recrutement en 2017 : quelles sont les pratiques des recruteurs ?

85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats ayant postulé dans leur entreprise.
 

RegionsJob révèle les résultats de sa grande enquête annuelle sur le recrutement. Grâce aux réponses de centaines de recruteurs, RegionsJob fait le point sur les évolutions en matière de recrutement et sur les méthodes utilisées par les recruteurs pour attirer les meilleurs talents dans leur entreprise.

 

  • 85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats
  • 91% des recruteurs contactent les anciens employeurs des candidats
  • 52% des recruteurs passent moins de 30 secondes sur un CV
  • Le savoir-être est l’élément le plus important dans la sélection d’un candidat pour 82% des recruteurs

 

 

 

 

 

 Mobile et digital : le recrutement à l’assaut des dernières technologies

Le digital est de loin le vecteur de recrutement le plus important : sites d’offres d’emploi (91%), réseaux sociaux (70%) et sites carrières (56%) sont très prisés des recruteurs. On trouve également des méthodes plus traditionnelles comme Pôle Emploi et l’APEC (77%), la candidature spontanée (73%) et la cooptation (71%).

 

Concernant le mobile, le mouvement est en marche mais d’importants efforts sont encore à faire puisque 60% des entreprises n’ont pas de site recrutement optimisé pour mobile. Elles sont cependant légèrement en retard sur les candidats puisqu’ils sont 61% à utiliser leur téléphone pour postuler ou regarder les offres.

 

Le digital sert à postuler, mais pas que… 85% des recruteurs font en effet des recherches en ligne pour se renseigner sur les candidats ayant postulé au sein de leur entreprise. Cela leur sert à vérifier les informations contenues dans leurs CV (73%), à récolter des informations concernant leurs personnalités (50%) ou encore savoir s’ils sont disponibles (37%).

 

Face à cette forte digitalisation, on constate tout de même que les méthodes in real life sont toujours présentes : 35% des recruteurs organisent des événements de type jobdating en présentiel et 68% d’entre eux les jugent efficaces. + un mot sur les appels aux anciens employeurs ?

 

Le CV a toujours la cote

Quelle que soit sa forme, CV formel ou profil en ligne décrivant son parcours, le CV reste un passage obligé. Il a tout intérêt à mettre en valeur rapidement les compétences et expérience du candidat. En effet, 52% des recruteurs passent moins de 30 secondes sur chaque CV. Ils ne sont que 8% à passer plus de 2 minutes.

 

En tête des erreurs à éviter pour les candidats, on trouve un CV mal organisé ou difficile à lire (70%), les fautes d’orthographe (66%) et la multiplication d’expériences (trop) courtes (60%). A l’inverse, pour faire la différence, des expériences détaillées et des éléments chiffrés sur ses résultats sont très importants (84%). On trouve ensuite la formation continue (48%) et l’originalité dans la forme (42%).

 

La lettre de motivation en revanche a de moins en moins sa place. Seuls 29% des sondés la considèrent importante.

 

L’expérience et le savoir-être sont plus recherchés que les diplômes

Les critères les plus importants pour un recrutement peuvent surprendre : lorsqu’on demande aux recruteurs ceux qu’ils considèrent trèsimportants, seuls 9% d’entre eux répondent le diplôme (46% les jugeant tout de même importants). Dans le même temps, ils sont 82% à juger très important le savoir-être et 78% l’expérience.

 

Les résultats sont identiques lorsqu’on leur demande sur quels critères ils sont le plus flexibles. 55% le sont sur le niveau d’études quand seulement 1% sont prêts à transiger sur le savoir-être. Afin de vérifier ces données, 91% des personnes interrogées contactent les anciens employeurs des candidats reçus en entretien pour avoir des références (dont 19% systématiquement).

 

Pour évaluer le savoir-être, rien de mieux qu’un entretien. En moyenne, avant d’être embauché, un candidat en passe 2 qui durent entre 30 minutes et 1 heure. Dans le même temps le recruteur voit lui entre 4 et 6 personnes. Pas de surprise concernant ce qui fait la différence en entretien : la personnalité (80%), la motivation (66%) et le dynamisme (48%).

 

Les candidats se plaignent parfois du temps de recrutement trop long. Pourtant pour 93% des recruteurs, le processus entier prend moins de 3 mois. 35% sont même à moins d’un mois quand, à l’inverse, 2% d’entre eux mettent plus de 6 mois à trouver le candidat idéal.

 

 

 

 

A propos de RegionsJob :

RegionsJob, service recrutement, emploi & carrière en France, accompagne les candidats tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises sur leurs enjeux RH et les centres de formation sur la valorisation de leurs offres.

Regionsjob.com

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]