Ces marques employeur qui font rêver

Les classements sur les entreprises où il fait bon travailler se multiplient. Pas toujours facile pour les DRH et pour les candidats de s’y retrouver. Petit tour d’horizon.

Tous les ans, les DRH attendent le verdict. Ont-ils bien communiqué ? Peuvent-ils se targuer d’avoir une entreprise attractive ? Aujourd’hui plusieurs classements leur permettent de sonder leurs actions : Potential park qui évalue les sites carrière, Great place to work sur étude de dossiers, les baromètres étudiants Trendence et Universum, les Randstad awards qui couvrent un large public, et le Top employeurs qui est en fait une certification. Si certains classements sont issus d’enquêtes en ligne sur une population cible, d’autres sont élaborés à partir de questionnaires envoyés aux entreprises.

LVMH et EADS plébiscités par les étudiants

Une unanimité chez les étudiants. Le baromètre Trendence, institut de recherche, a reconnu, en 2010, LVMH, L’Oréal et BNP Paribas employeurs préférés des étudiants des écoles de commerce, et EADS, Thales et Veolia Environnement ceux des futurs ingénieurs. De même arrivent en tête du classement Universum des employeurs idéaux des étudiants des grandes écoles françaises, rendu public lundi dernier, LVMH suivi de L’Oréal et EADS, talonnés par Thales. Quant à Google, c’est le troisième choix des étudiants ingénieurs et Apple remporte la troisième place auprès des futurs managers.

Lire la suite : www.ouestfrance-emploi.com/recruteur-rh

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]