France : le secteur privé a créé 4 000 emplois en janvier 2019

Le secteur privé en France a enregistré la création de 4 000 emplois en janvier 2019, selon les résultats du Rapport National sur l’Emploi en France d’ADP. Diffusé largement et gratuitement auprès du public chaque mois, le Rapport National sur l’Emploi est une mesure mensuelle de la croissance de l’emploi salarié du secteur privé – hors agriculture – en France métropolitaine, produite par ADP Research Institute® en collaboration avec Moody’s Analytics.

Ce rapport fournit une indication mensuelle des tendances du marché du travail fondées sur des données réelles liées à l’emploi. Il est réalisé à partir des statistiques d’effectifs déclarés des clients français d’ADP, leader mondial et pionnier de la gestion du capital humain, qui gère notamment plus de 3 millions de fiches de paie de salariés en France.

« La croissance du nombre d’emplois en France est stable » a déclaré Ahu Yildirmaz, Vice-Présidente et co-Directrice de l’Institut de Recherche d’ADP. « Les secteurs du commerce et des services aux entreprises portent l’essentiel de la croissance alors que nous constatons des reculs dans les transports, l’industrie et l’immobilier.»

Focus par secteur :

• Commerce                1 800
• Services aux entreprises     800
• Services financiers            100
• Immobilier                   0
• Fabrication industrielle     – 100
• Transports                   – 400
• Autres secteurs              1 800

 

Plus précisément :

• L’emploi dans l’industrie manufacturière montre une stabilisation du secteur par rapport aux années précédentes. En dépit de récentes améliorations, la balance commerciale française continue de n’être excédentaire que pour les services liés au tourisme, positive pour les produits agricoles, et proche de l’équilibre pour les biens intermédiaires.
• Le secteur des transports et de la logistique recule de 400 emplois. Ce secteur a été un des plus dynamiques en 2018, créant plus de 4 000 emplois sur l’année, soit le double des résultats de 2017 et ce recul est principalement dû aux facteurs saisonniers.
• L’emploi dans les services professionnels, qui comprennent l’administration, les services aux entreprises et les secteurs technologiques, est le second moteur de la croissance du mois avec 800 nouveaux emplois suivant la tendance des six derniers mois. La demande de services pour les professionnels est soutenue. En 2018 ce sont les postes de consultants, de spécialistes du risk management et les comptables qui ont été les plus recherchés et cette tendance se poursuit en 2019.
• Le commerce de détail et de gros voit ses emplois continue de croître avec 1 800 nouveaux emplois, après une progression de 1 200 postes en décembre. La tendance du secteur demeure positive, avec des prévisions de croissance d’emploi très significatives d’ici 2021, de l’ordre de 100 000 nouveaux emplois.
• Les services financiers, d’intermédiation financière et de l’assurance sont en recul par rapport à la croissance soutenue des mois précédents. En débit de ce relatif ralentissement le secteur bancaire français est le plus important en Europe continentale et va continuer à se stabiliser et recréer des emplois les prochains mois.

Comment se différencie ce rapport des études publiées par l’INSEE ?
L’INSEE publie trimestriellement des chiffres sur l’évolution de l’emploi à partir de différentes données incluant des enquêtes auprès des employeurs. Le Rapport National sur l’Emploi en France d’ADP est publié mensuellement à partir des statistiques d’effectifs déclarés au niveau des organismes, d’un échantillon de clients français d’ADP. C’est une source complémentaire aux statistiques publiées par l’INSEE pour suivre les évolutions du marché du travail.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]