Etude : métropolisation de l’emploi

22 grandes villes concentrent près de la moitié des offres d’emploi !

Alors que la question de l’égalité des territoires est au centre de tous les débats, la société HelloWork (ex-groupe RegionsJob) a publié une étude sur le phénomène de métropolisation de l’emploi dans l’hexagone. Principaux résultats :

Les métropoles françaises concentrent une part importante de l’emploi. Si 31% de la population active vit dans l’une des 22 métropoles françaises, c’est dans ces dernières qu’est proposée près d’une offre d’emploi sur deux. De plus, en prenant seulement en compte les 13 premières* métropoles de France, on observe que celles-ci concentrent 42% des offres d’emploi publiées dans l’hexagone (quand 27% y vit).

En tête, la métropole du Grand-Paris capte 67% des offres d’emploi d’Île-de-France. En PACA, c’est 52% des offres d’emploi qui sont concentrées à Marseille-Aix-Provence Métropole quand Nice-Côte d’Azur voient 12% des offres de la région situées sur sa métropole.
Ce même phénomène, d’une seule grande métropole qui concentre une part très importante de l’emploi de la région, est constaté sur l’ensemble des territoires. En Auvergne-Rhône-Alpes, la métropole de Lyon concentre 40% des offres quand les 3 autres métropoles de la région en ont entre 4 et 7%.
Plus flagrant encore en Occitanie : Toulouse Métropole et Montpellier Méditerranée Métropole proposent respectivement 42 et 14% des emplois des 13 départements de la région !
C’est en Normandie que ce phénomène semble le moins important : 19% des offres d’emplois diffusées, sont proposées dans la métropole de Rouen (inclus parmi les 13 plus grandes métropoles françaises).

Analyse basée sur 768 758 offres d’emploi diffusées du 01/01/2018 au 31/12/2018 versus 640 632 offres d’emploi diffusées du 01/01/2017 au 31/12/2017.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]