E-recrutement : la proximité à l’ordre du jour

La PQR avait une carte à jouer en proposant ses petites annonces en accès sur le web. Distanciée par les sites d’emploi nationaux et régionaux, elle subit aujourd’hui la concurrence frontale de nouveaux acteurs : les sites de petites annonces généralistes qui se déploient sur l’emploi et possèdent une force de frappe colossale. Le paysage du e-recrutement n’a pas encore fini d’évoluer.

Un entretien avec Julien André, le directeur du développement Emploi de Vivastreet.

Cela fait aujourd’hui bientôt deux ans que vous êtes à la tête du développement de l’Emploi chez Vivastreet. Pouvez-vous nous retracer l’évolution des activités de l’entreprise et nous faire un retour sur la progression des offres d’emploi ?

Créée en 2004 par des Français, l’entreprise couvre aujourd’hui 19 pays et le groupe emploie 200 collaborateurs issus de 25 nationalités différentes. Spécialisé au départ sur les petites annonces généralistes, le site a vu sa rubrique emploi fortement progresser en termes de visites. En 2011, elle recevait 700 000 visites et 7 000 nouvelles offres d’emploi par mois et Vivastreet a décidé de la faire monter en puissance. À l’heure actuelle, nous réalisons plus de 2,4 millions de visites et publions plus de 30 000 nouvelles offres d’emploi par mois. Les annonces sont gratuites et nous avons opté pour un business model basé sur des offres premium.

Quel type de profils cherche du travail sur votre site ?

Le site couvre le marché de l’emploi des non-cadres qui représente 85% des recrutements en France. Nos offres d’emploi concernent essentiellement les secteurs du commerce et de la vente, de l’hôtellerie-restauration et du BTP. Des postes que l’on retrouve peu sur les sites emploi et les réseaux sociaux.

Combien avez-vous d’offres d’emploi à l’heure actuelle ?

Nous proposons près de 100 000 offres d’emploi dont 80% sont issues des PME/TPE. De grands comptes tels que Carrefour, la SNCF, Areva ou BNP Paribas, utilisent également notre plateforme.

Pourquoi intéressez-vous les grands comptes ?

Notre modèle économique et surtout notre positionnement non-cadre sont des réponses aux attentes de ces entreprises. La rencontre avec les non-cadres n’est pas toujours facile car, contrairement aux cadres, ils n’ont pas forcément un accès permanent à un ordinateur pour se connecter et chercher un emploi. Nous observons d’ailleurs une croissance de près de 300% de notre trafic mobile sur un an contre une progression de 94% sur le site web.

Quel est votre avantage concurrentiel par rapport au site Internet Leboncoin qui connaît un succès grandissant ?

Notre section emploi est adaptée aux attentes de nos utilisateurs, les filtres et critères de recherche correspondent au marché de l’emploi non cadre, il est possible de postuler en envoyant son CV et pas simplement un message au recruteur, quand à ces derniers avec Vivastreet ils peuvent utiliser leur solution de multi-diffusion et même recevoir les candidatures sur leur ATS. Vivastreet n’est pas un site emploi, mais un site adapté à l’emploi.

Propos recueillis par Christel Lambolez

Vivastreet en quelques chiffres :

Chaque jour sur Vivastreet :

1 500 offres d’emploi sont publiées gratuitement

20 000 candidatures sont adressées aux recruteurs

325 000 personnes visitent Vivastreet France

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]