Marché du travail : le volume d’offres d’emploi en hausse depuis le début de l’année

La société HelloWork (qui édite les plateformes RegionsJob, ParisJob, Cadreo, BDM/job), l’acteur digital de référence de l’emploi, du recrutement et de la formation en France, a diffusé plus de 411 000 offres d’emploi au 1er semestre 2019. Ses 110 millions de visites et ses 14 millions de mises en relation l’an passé lui permettent de proposer un panorama complet des dynamiques de l’emploi en France.
En comparant le nombre d’offres d’emploi diffusées lors des six premiers mois de l’année 2019 avec la même période en 2018, HelloWork propose une analyse complète de l’évolution de l’emploi :

• Quelles régions se détachent ?
• Quelle est la dynamique des grandes métropoles ?
• Quelles fonctions sont les plus recherchées par les recruteurs ?
• Quelle est l’évolution des types de contrats proposés ?

+9% d’offres d’emploi proposées par les recruteurs au 1er semestre 2019

La région PACA connaît la plus forte croissance

La région PACA arrive en tête du classement national des dynamiques régionales avec une évolution de +24% de son volume d’offres d’emploi au 1er semestre 2019. L’Ile-de-France, absente du podium depuis le 1er trimestre 2018 prend quant à elle la seconde place avec une croissance de 16%, devant la Bretagne qui enregistre une croissance de 13%. Suivent à égalité avec +9% les Pays de la Loire et l’Occitanie. Dans une dynamique moins forte suivent l’Auvergne-Rhône-Alpes (+7%), la Normandie (+6%), la Nouvelle-Aquitaine (+5%), les Hauts-de-France (+2%) et le Centre-Val de Loire (0%). Enfin, la Bourgogne Franche-Comté ferme la marche avec une évolution négative (-4%).

L’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône Alpes, toujours les régions qui recrutent le plus en France

Le baromètre connaît peu d’évolutions concernant le poids de chaque région ; si l’Île-de-France n’est pas la région à la plus forte croissance, elle n’en demeure pas moins celle proposant le plus d’offres d’emploi avec 18% du volume national. L’Auvergne-Rhône-Alpes conforte sa 2ème place avec 16%. Les Pays de la Loire et la Nouvelle Aquitaine occupent respectivement la 3ème et 4ème place avec 9%.
A noter une percée importante de la Provence-Alpes-Côte d’Azur qui gagne 3 places dans le classement des régions qui recrutent le plus, quand les Hauts-de-France en perdent 2.

Métropole d’Aix-Marseille-Provence, la plus dynamique des métropoles françaises

La Métropole d’Aix-Marseille-Provence connaît la meilleure croissance avec +22%. Suivent ensuite Rennes Métropole (+17%), Montpellier Méditerranée Métropole (+16%), la Métropole du Grand Paris (+15%) et Toulouse Métropole (+15%). A noter que la Métropole du Grand Paris et la Métropole de Lyon pèsent près de la moitié des offres à pourvoir dans ce « top 10 » des métropoles (46%). En fin de classement, la Métropole Européenne de Lille accuse une diminution de 3% de son volume d’offres d’emploi.

L’ingénierie Industrielle en tête des fonctions les plus porteuses

Le top 3 des fonctions les plus dynamiques est composé de l’ingénierie industrielle (+23%), de l’ingénierie études & développement informatique (+11%) et des fonctions liées aux Ressources Humaines, à la formation et au recrutement (+10%). Les fonctions commerciales et de production/maintenance restent les plus dynamiques en termes de volume d’offres à pourvoir sur ce 1er semestre 2019.

Trois quarts des offres d’emploi sont proposées en CDI

Si les CDI continuent leur progression avec +16% de croissance et pèsent près des trois quarts des offres proposées, les CDD ont eux moins la cote auprès des recruteurs (–14% vs S1 2018). Le travail temporaire est lui aussi moins demandé avec -7% d’offres proposées, tout en restant à un niveau très élevé en volume d’offres d’emploi.

Analyse basée sur 411 654 offres diffusées du 01/01/2019 au 30/06/2019 versus 379 251 offres diffusées du 01/01/2018 au 30/06/2018

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]