EASYRECRUE ouvre la voie de l’IA dans le recrutement avec son nouvel algorithme

Editeur de logiciels d’automatisation du recrutement, EASYRECRUE ajoute de l’intelligence artificielle dans l’analyse de ses entretiens vidéo différés et se positionne comme l’un des nouveaux explorateurs de l’IA appliquée au recrutement

Paris, le 29 janvier 2019

Depuis sa création en 2013, EASYRECRUE n’a jamais cessé d’innover et de repenser la relation candidat-recruteur à l’aune des progrès technologiques. Des progrès qui l’amènent aujourd’hui à explorer les possibilités offertes par l’IA et à développer un algorithme à même d’éliminer certains biais dans le recrutement. Cette ambition pionnière va non seulement permettre de valoriser les qualités objectives des candidats, mais aussi faciliter le travail des recruteurs.

 

De l’intelligence artificielle pour aller à l’essentiel

L’éditeur a en effet développé un algorithme basé sur les théories psychologiques liées à l’entretien d’embauche et entraîné sur un échantillon de 9000 vidéos évaluées par plusieurs centaines de recruteurs. L’algorithme de machine learning analyse le contenu verbal (sémantique, singularité et diversité lexicale) et non verbal (prosodie : rythme, intensité, ton…) des vidéos vierges de toutes données personnelles des candidats (nom, prénom, genre, origine…). L’objectif est de produire des recommandations aux recruteurs pour éviter de passer à côté des meilleurs candidats, noyés parfois sous le flot des candidatures, ou victimes de préjugés, bien souvent inconscients.

 

Une analyse qui permet une réelle ouverture à la diversité en se focalisant sur le contenu afin d’éliminer certains biais, liés par exemple aux diplômes, à l’âge ou au genre. Un proof of concept (POC) a été lancé début 2018 sur une dizaine de clients pour vérifier les recommandations de l’algorithme. L’un d’entre eux témoigne : « Au Crédit Agricole Normandie nous sommes toujours à la recherche d’innovations pour faciliter au quotidien nos méthodes de présélection de candidats, tout en privilégiant la relation humaine propre à notre activité. Le recours à la technologie du Smart Ranking favorise la proactivité et facilite la détection de personnalités recherchées. Elle représente, pour notre équipe de recrutement, un véritable outil d’aide à la décision complémentaire aux méthodes existantes. » 

 

Ces travaux de recherche sont menés en interne par une équipe de Data Scientists et encadrés par un Comité Scientifique de chercheurs : Chloé CLAVEL, Professeure (HDR) en Affective Computing à TELECOM-PARISTECH ; Jean-Claude MARTIN, Professeur en Sciences informatiques à l’Université Paris Sud et membre du LIMSI-CNRS ; et Nikos Paragios, Professeur en Sciences informatiques et Mathématiques appliquées à CentraleSupélec.

 

L’équipe a d’ailleurs été sélectionnée pour la prestigieuse et très sélective conférence sur l’intelligence artificielle à Honolulu Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI) pour ses recherches sur l’analyse automatique des vidéos « HireNet : a Hierarchical Attention Model for the Automatic Analysis of Asynchronous Video Job Interviews ».

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]