HRTech : Holeest à la conquête du marché du sourcing de candidats

Alors que plus de la moitié des entreprises ont des difficultés à recruter par manque de candidatures qualifiées*, Valérie Touraine – entrepreneure dans le HRTech et Yohan Monfort – expert acquisition digital, lancent une solution intelligente pour capter les actifs sur l’ensemble du web.
Déjà éprouvée sur plus de 25 millions de profils, la technologie Holeest permet aux entreprises et aux cabinets de recrutement de toucher l’ensemble des actifs en poste ou à la recherche d’un emploi. L’algorithme optimise en temps réel la diffusion des offres d’emploi de manière ultra-ciblée sur les réseaux sociaux, les sites médias et sur les agrégateurs.
Une solution qui a déjà séduit des recruteurs importants à l’image du leader du recrutement PageGroup (Michael Page, Page Personnel et Page Outsourcing), du groupe bancaire BPCE, d’Areas – le n°1 de la restauration de voyage en France ou encore du groupe Beaumanoir – n°1 du prêt-à-porter (Cache-Cache ; Morgan…).

« Avant de lancer Holeest, j’ai co-fondé la startup JAI, une solution de chatbots spécialisés dans le recrutement permettant d’améliorer l’expérience candidat sur les sites de nos clients. Depuis 2 ans, lors de mes échanges avec les recruteurs, je me suis aperçue qu’au-delà de la question de la conversion des candidats, l’enjeu pour beaucoup d’entre eux était de trouver de nouvelles solutions pour toucher 100% des actifs, qu’ils soient en poste ou non. C’est à dire un accompagnement plus en amont sur leur visibilité et pour élargir leur sourcing. C’est ce que nous proposons aujourd’hui avec Holeest ! » explique Valérie Touraine, co-fondatrice de la startup.

Holeest accompagne les entreprises dans la définition de leur stratégie de recrutement afin de calibrer l’outil. La technologie pilote ensuite l’optimisation en temps réel des campagnes pour capter un maximum de candidatures qualifiées. Par exemple pour Areas, l’outil diffuse des bannières sur les réseaux sociaux pour les postes d’équipiers. En fonction de la localisation des offres d’emploi et des habitudes des internautes sur ces canaux, les algorithmes apprenants favorisent soit Facebook soit Linkedin. Les recruteurs voient ainsi leur stratégie acquisition s’adapter automatiquement aux différents contextes.

« L’expérience m’a démontré que piloter des campagnes de diffusion de manière globale rend l’optimisation très complexe. En effet, chaque client, chaque offre et chaque besoin de recrutement est unique et nécessite une stratégie sur mesure. Dès que l’on dépasse la centaine d’offres d’emploi ça devient humainement impossible. Nous avons développé cette technologie pour avoir un pilotage en temps réel et selon les résultats observés comme le nombre de clics, le nombre de candidatures etc. Finalement, ce sont nos algorithmes qui décident où toucher les bons candidats » indique Yohan Monfort – CPO de Holeest.

La startup s’attaque à un marché en devenir : « Aux USA et en Angleterre, le marché du recrutement est en tension et les recruteurs se sont tournés vers de nouvelles solutions pour élargir leur sourcing. Les solutions programmatiques RH, qui permettent de toucher 100% des actifs, se sont donc rapidement déployées sur ces marchés. En France, on observe le même phénomène et les recruteurs français cherchent de nouvelles solutions. Notre ambition est de nous développer rapidement en France, mais aussi et surtout d’accompagner les acteurs qui recrutent à l’international pour se positionner dès à présent sur le marché européen. Pour y arriver, nous sommes aujourd’hui une équipe de 8 personnes, entre data scientists et media traders, et nous allons rapidement nous renforcer. » souligne Valérie Touraine.

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]