Témoignage – Responsable Santé et Sécurité au Travail, Equimentier automobile

Je ne m’occupe pas spécifiquement de gestion des RH, mais j’observe ce qui se fait autour de moi en cette matière avec beaucoup d’intérêt.

Mettre en lumière le « H » de RH aujourd’hui me semble à la fois pas encore maîtrisé dans nos entreprises (industrielles) et à la fois l’enjeu indispensable de celles qui veulent travailler sur le mieux-être au travail.

Malgré une vision pour le moment assez négative de ce qui se fait, je souhaitais, en réponse à votre message, vous apporter un témoignage sur une pratique qui, pour le coup, me semble très positive et aller dans le sens d’une meilleure prise en compte de l’humain :

Etant cadre et enceinte pour la 2° fois dans la même entreprise, il me semblait ridicule de bénéficier, comme la loi le prévoit, d’une heure de moins par jour. Quelle différence pour une femme enceinte et plus facilement fatiguée, de finir à 19h au lieu de 20h ?

La bonne pratique en question, et qui n’est pas prévue par la loi, c’est qu’il m’a été permis de cumuler ces heures, soit 1/2 journée par semaine, ou 1 journée toutes les 2 semaines. Ceci me permet de réellement faire une coupure salutaire, sans les 2*40 minutes de transport qui sont elles aussi très fatigantes.
D’ailleurs, il s’avère que l’entreprise y gagne aussi, car je n’ai ressenti le besoin de n’en utiliser qu’un tiers ! J’ai pu me préserver et aller jusqu’à la date de mon arrêt maternité, sans bénéficier de l’habituel « congé patho » de 15 jours.
Par ailleurs, il m’a également été permis de réaliser quelques journées en télétravail, ce qui m’a permis de me soustraire au stress quotidien, de faire avancer des sujets de fond quand même, et de ne pas faire la route.

Voilà, en espérant que cette pratique puisse servir d’idée à d’autres entreprises et faciliter la prise en compte des enjeux humains dans un esprit « gagnant-gagnant » !

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]