#Étude – Comment la e-réputation d’une entreprise impacte le recrutement des meilleurs talents ?

  • Plus de 50% des Français perdent toute confiance envers un employeur qui aurait une mauvaise réputation en ligne.
  • Dans le cadre d’une candidature spontanée, la réputation d’une marque est prioritaire pour 68% des Français interrogées.
  • Si l’entreprise joue le jeu de la transparence et donne spontanément accès à des données sur sa réputation, alors cela encourage les candidatures spontanées pour 83% des Français.

 

La numérisation croissante a changé la manière dont on s’informe sur les entreprises, leurs valeurs et leurs missions. L’expérience, les connaissances et les sentiments que les individus partagent avec une marque sont devenus un atout considérable et, par-dessus tout, c’est un atout que personne ne peut copier. Toute entreprise se doit donc désormais de démontrer la valeur de sa marque et travailler sa e-réputation : Il s’agit de pouvoir se démarquer, se valoriser et partager des valeurs qui feront écho auprès du plus grand nombre.

Dans un contexte de recrutement et de guerre des talents, l’e-réputation n’est pas à négliger. Les meilleurs talents seront attentifs à l’ensemble des informations qu’ils pourront trouver sur le web et fonction, ils postuleront à une offre…ou non !

Une excellente réputation en ligne est indispensable pour attirer les meilleurs talents : mythe ou réalité ?

Aujourd’hui avant de considérer une nouvelle carrière dans une entreprise, les candidats se renseignent et prennent le temps de se forger une opinion grâce à la réputation en ligne d’une entreprise. Leurs recherches peuvent les mener vers des articles de blog, le site web corporate, des articles de presse, les réseaux sociaux, et également les commentaires postés sur le web.

Même si une réputation positive en ligne est importante, elle peut être compensée par d’autres facteurs qui sont essentiels pour les candidats à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle :

  • 52% des employés Français considèrent en priorité les avantages financiers et en nature offerts par une entreprise avant de postuler à une offre
  • 47% se préoccupent de l’évolution professionnelle possible dans l’entreprise, et 46% des Français s’intéressent aux missions et responsabilités du poste convoité
  • La réputation professionnelle, notamment sur le bien-être au travail, arrive en quatrième position (35% des sondés)

Dans le cadre d’une candidature spontanée, la notoriété de la marque sont prioritaires pour 68% des personnes interrogées, voire même primordial (19%).

Pour aller plus loin, si l’entreprise joue le jeu de la transparence et donne spontanément accès à des données sur sa réputation, alors cela encourage les candidatures spontanées pour 83% des Français. A noter que plus la carrière du chercheur d’emploi/futur candidat est longue, plus ce critère est considéré comme important.

Pourquoi les entreprises doivent-elles prendre en main leur e-réputation ?

La réputation en ligne d’une entreprise peut parfois être malmenée, et des avis négatifs laissés par une minorité de collaborateurs peuvent rapidement donner l’impression d’être majoritaires. Pour inverser la tendance, l’entreprise ne doit pas hésiter à prendre la parole et exprimer son point de vue en apportant des réponses aux problèmes soulevés.

L’étude montre que plus de 50% des Français perdent toute confiance envers un employeur qui aurait une mauvaise réputation en ligne.

 

Néanmoins, ceci n’est pas une fatalité. Les entreprises doivent prendre le temps de considérer un avis négatif et répondre publiquement à ce type de message. Pour 38% des Français interrogés, cette simple réponse (et transparence) de la part de  l’entreprise peut considérablement changer la perception et rendre l’image plus positive.

 

Quand arrive enfin la dernière étape d’un processus de recrutement, à savoir si un candidat accepte ou non une offre d’emploi, les salariés Français savent prendre du recul et étudient de nombreux facteurs :

  • Moins de la moitié des candidats considère le salaire proposé en priorité (48%)
  • 38% des sondés tiennent compte des avis en ligne publiés par des collaborateurs ou ex-collaborateurs, avant d’accepter une offre. Le bouche à oreille joue également un rôle dans cette réputation : 34% y accordent de l’importance

L’évaluation d’une entreprise en ligne permet de rendre le processus de recrutement beaucoup plus transparent

Les salariés Français sont prêts à laisser un commentaire sur leur employeur actuel ou passé afin de rendre le processus de recherche d’emploi beaucoup plus transparent (35%), mais aussi pour partager une très bonne expérience (26%)… à égalité avec le souhait de partager une mauvaise expérience (25%).

 

Les salariés Français confirment également lire les commentaires publiés en ligne et ce,  pour plusieurs raisons :

  • Se faire une opinion personnelle en prenant connaissance des bons et mauvais côtés d’un emploi dans une entreprise (31%)
  • Se renseigner sur des aspects internes de la vie au travail comme l’équilibre entre vie privée et professionnelle, la culture d’entreprise, les congés etc pour 19%
  • Certains employés souhaitent également lire les commentaires pour savoir si une réputation, bonne ou mauvaise, est méritée ou non (18%)
  • Enfin, les personnes interrogées pensent que les avis des collaborateurs ou ex collaborateurs mis en ligne sont fiables et honnêtes et permettent de rendre compte de la vie d’une entreprise (17%)

Charles Chantala, Director of Enterprise and Agency Sales Indeed France, ajoute «Toute entreprise doit prendre en main sa e-réputation et ce, qu’il s’agisse d’une TPE/PME ou d’une société du CAC40. Notre société digitalisée peut faire ou défaire une réputation en très peu de temps, mais c’est aussi la chance de prendre la parole et d’interagir avec une communauté. Au delà du recrutement pur et simple et de la publication d’offres d’emploi, il s’agit pour les entreprises de valoriser leur image à travers tous les outils qui sont mis à leur disposition. C’est notamment la raison pour laquelle, sur Indeed, toute entreprise qui poste une annonce gratuitement sur nos pages se voit directement attribuer une “page entreprise”, qui devient alors une vitrine aisément accessible par les candidats et chercheurs d’emploi. Pour les TPE/PME, c’est une option qui change souvent la donne, celles-ci ne disposant pas de pages carrières, et parfois même n’ayant pas de site web. Aujourd’hui, nous recensons 21 millions d’avis en ligne, laissés par des collaborateurs ou ex-collaborateurs, sur l’ensemble de ces “pages entreprises” disponibles sur nos sites Indeed, à travers le monde.»

 

  • L’étude, pour la France, est disponible en intégralité sur simple demande.
  • Cette étude a également été réalisé au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Canada, en Belgique, au Brésil, en Allemagne et en Irlande. Ces études sont disponibles sur simple demande.

 

 

Méthodologie

Indeed a interrogé 509 salariés Français pour cette étude, en partenariat avec Censuswide, en Avril 2018.L’étude a été menée dans 8 pays : le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Canada, la Belgique, le Brésil, l’Allemagne, l’Irlande et la France.

 

A propos d’Indeed

Indeed est le premier moteur de recherche d’emploi au monde. Plus de 200 millions de personnes effectuent une recherche d’emploi, publient leur CV et recherchent une entreprise via Indeed chaque mois. Indeed est disponible dans plus de 60 pays, dans 28 langues et représente la première source de candidats pour des milliers d’entreprises. Pour en savoir plus, rendez-vous sur indeed.com.

 

Crédit photo Getty Images

 

Laisser un commentaire

[ad code=4 align=center]