Recrutement

Le recrutement des entreprises s’est métamorphosé ces dernières années, notamment avec l’apparition des job boards puis des réseaux sociaux.

« Top et Flop » 2013 des métiers du web, de l’informatique et des télécoms

Clémentine, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers du web et du digital, présente les postes en vogue ou en déclin en 2013.

Top 5

> Responsable acquisition online

Dans un contexte de très forte multiplication des acteurs : purs players aux budgets importants, startups se créant tous les jours, grands groupes de la distribution et autres groupes traditionnels aux fortes ambitions digitales, les enjeux liés à la maîtrise de la génération de trafic et de leads restent essentiels.

> Développeur applications mobile

Incontestablement, le chiffre d’affaires réalisé par le m-commerce (+120% au premier semestre 2013, source FEVAD) suit les courbes ascendantes du trafic mobile. L’audience comme les achats se déplacent vers les tablettes et les smartphones. Les investissements des acteurs du web suivent naturellement.

> Datascientist

Les nouvelles possibilités de collecte, de stockage et d’analyse d’un très important volume de données d’origines variées et atomisées – désormais baptisé Big Data – ont fait émerger une nouvelle famille de métiers, experts des mathématiques, de l’informatique et du marketing.

> Traffic manager

Face à l’important défi de monétisation du trafic social, les experts en SEO (Search Engine Optimization / Optimisation pour les moteurs de recherche), SEM (Search Engine Marketing / Marketing sur les moteurs de recherche) et SMO (Social Media Optimization / Optimisation sur les réseaux sociaux) sont très recherchés. Les profils les plus chassés sont ceux alliant des compétences techniques et fonctionnelles.

> Développeur Jeux vidéo

Avec 31 millions de joueurs en France (source : SNJV), les jeux vidéo ont vu leur popularité exploser. Ils font désormais partie des loisirs préférés des Français. Pour faire face à cette demande, l’industrie du jeu vidéo recrute en masse et notamment des postes de développeurs qualifiés.

Continuer la lecture

Infos ou intox sur les secteurs qui recrutent en 2013-2014

Le Cidj publie son guide des secteurs qui recrutent 2013-2014. 22 secteurs et plus de 200 métiers sont regardés à la loupe.

Le Cidj sort son Guide des secteurs qui recrutent. Le Cidj est une association qui informe tous les jeunes sur les métiers et la vie pratique (logement, accès aux droits, santé, vacances, sport, et qui organise tous les mois des ateliers, des jobs dating, des rencontres, des semaines de l’orientation et de l’insertion, etc. Le Guide a été élaboré à partir plusieurs enquêtes annuelles et des études prospectives, notamment du Commissariat Général à la Stratégie et la Prospective (CGSP) ex Centre d’Analyse Stratégique (CAS). Cidj a synthétisé les informations récoltées en 22 fiches par secteur (chiffres clés, perspectives de recrutement, etc.).

Intox : Création d’emplois dans le secteur de l’environnement et du développement durable

Le secteur de l’environnement et du développement durable ne crée pas beaucoup d’emplois mais transforme les emplois déjà existants. On parle de « métiers verdissants ». Les filières qui recrutent le plus sont : traitement de l’eau, assainissement, déchets, air, énergies renouvelables.

Continuer la lecture

Rmsconf# : la candidature rapide se développe grâce aux RS

Témoignage de Gilles Gebron, responsable marketing du groupe Expectra.

De plus en plus de candidats postulent en utilisant leur profil Viadeo ou LinkedIn. En un clic, ils envoient ainsi un descriptif de leur parcours professionnel. De plus, l’employeur peut sonder… Continuer la lecture

E-recrutement : la proximité à l’ordre du jour

La PQR avait une carte à jouer en proposant ses petites annonces en accès sur le web. Distanciée par les sites d’emploi nationaux et régionaux, elle subit aujourd’hui la concurrence frontale de nouveaux acteurs : les sites de petites annonces généralistes qui se déploient sur l’emploi et possèdent une force de frappe colossale. Le paysage du e-recrutement n’a pas encore fini d’évoluer.

Un entretien avec Julien André, le directeur du développement Emploi de Vivastreet.

Cela fait aujourd’hui bientôt deux ans que vous êtes à la tête du développement de l’Emploi chez Vivastreet. Pouvez-vous nous retracer l’évolution des activités de l’entreprise et nous faire un retour sur la progression des offres d’emploi ?

Créée en 2004 par des Français, l’entreprise couvre aujourd’hui 19 pays et le groupe emploie 200 collaborateurs issus de 25 nationalités différentes. Spécialisé au départ sur les petites annonces généralistes, le site a vu sa rubrique emploi fortement progresser en termes de visites. En 2011, elle recevait 700 000 visites et 7 000 nouvelles offres d’emploi par mois et Vivastreet a décidé de la faire monter en puissance. À l’heure actuelle, nous réalisons plus de 2,4 millions de visites et publions plus de 30 000 nouvelles offres d’emploi par mois. Les annonces sont gratuites et nous avons opté pour un business model basé sur des offres premium.

Continuer la lecture

#TruParis : un bon recruteur doit-il être un bon blogueur ?

La 3ème édition a eu lieu le 16 octobre 2013 au CNAM de Paris. Près de 150 professionnels du recrutement étaient réunis pour échanger sur les meilleures pratiques en matière de recrutement.

L’atelier Blogging & Recrutement était animé par Claire… Continuer la lecture